Figure.1


Un album de sorti en chez .

Créé au début de l’année 2000, Enola est un jeune quintette parisien évoluant dans un style qualifié par certains journalistes comme étant de « l’after pop ». Enfin, ce groupe n’est pas si jeune que ça, puisque trois des membres d’Enola (Jean, Matthieu et Olivier) ont sévis auparavant pendant huit ans dans un groupe de hard-core nommé […]

Créé au début de l’année 2000, Enola est un jeune quintette parisien évoluant dans un style qualifié par certains journalistes comme étant de « l’after pop ». Enfin, ce groupe n’est pas si jeune que ça, puisque trois des membres d’Enola (Jean, Matthieu et Olivier) ont sévis auparavant pendant huit ans dans un groupe de hard-core nommé Prorata Temporis. Après avoir sorti deux CD et trois auto-productions, le groupe se lasse de ce style musicale et de la violence qu’il implique, et décide de s’orienter vers un rock beaucoup plus calme, en accord avec les personnalités et les émotions des trois musiciens. C’est avec le recrutement de deux nouveaux membres qu’Enola prend son envol. La composition du groupe n’a plus évolué depuis : Jean-Louis Fiève (guitare et chant), Mathieu Plachinsky (basse), Olivier Leriche (guitare), Renaud Rozner (guitare) et Loïc Morin (batterie).
Bien que je n’ai jamais entendu la musique de Prorata Temporis, je suis persuadé que leur changement d’orientation musicale est très judicieux, tant la pop d’Enola se montre convaincante sur « Figure 1 », leur premier EP 4 titres auto-produit. A l’aide de trois guitares et d’un son puissant et clair (difficile de croire qu’il s’agit d’une auto-production tant le son est bon), Enola a su trouver le parfait équilibre entre guitares acoustiques et électriques pour composer des chansons puissantes et mélodiques, chantées aussi bien en français qu’en anglais. Les trois premiers titres de ce EP sont accrocheurs sans être insipides et se révèlent être d’une richesse incroyable. Quant au titre final Dog’s Spit, Enola nous prouve son aisance dans un registre beaucoup plus intimiste, avec violoncelle à l’appui. Ajoutons enfin qu’Enola a déjà plusieurs premières parties prestigieuses à son actif, puisqu’ils ont ouvert pour Silmarils, Venus, Nihil et Dead Pop Club. La carrière d’Enola a donc démarré sur les chapeaux de roues. Et ce n’est qu’un début…

Chroniqueur

La disco de eNola

Figure.1
0%

Figure.1