Have Some Faith In Magic 


Un album de sorti en chez .

7

Album après album, Errors s’affranchit de l’influence de Mogwaï. Sur « Have Some Faith in Magic », le troisième album des Ecossais, on ne trouve presque plus trace d’une quelconque ressemblance avec leurs compatriotes de Glasgow qui les hébergent sur le label Rock Action depuis leurs débuts. Après un premier album (« It’s Not Something But It Is […]

Album après album, Errors s’affranchit de l’influence de Mogwaï. Sur « Have Some Faith in Magic », le troisième album des Ecossais, on ne trouve presque plus trace d’une quelconque ressemblance avec leurs compatriotes de Glasgow qui les hébergent sur le label Rock Action depuis leurs débuts.

Après un premier album (« It’s Not Something But It Is Like Whatever ») résolument marqué du sceau post-rock, Errors avait évolué en douceur vers un math-rock toujours instrumental sur « Come Down With Me » en 2010. Sur leur troisième album, on retrouve ce goût prononcé pour les longs tunnels mélodiques, caractéristiques du post-rock, mais cette fois-ci mis au service de sonorités électroniques.

Avec « Have Some Faith in Magic », Errors délaisse le côté cérébral de sa musique pour jouer à fond celui d’une électro particulièrement efficace (Magna Encarta ; Pleasure Palaces), tour à tour exigeante, aérienne ou tout simplement dansante. Pour rendre le tout définitivement plus accessible au plus grand nombre, la majorité des titres bénéficient de choeurs ou d’un chant, certes en retrait, mais utilisé comme un instrument supplémentaire afin d’appuyer et adoucir la mélodie. L’erreur serait de passer à côté.

Chroniqueur