A quoi bon attendre demain si l’avenir est si proche


Un album de sorti en chez .

Né au début du millénaire, Exeunt ne réalise là que son premier album. Une maturation qui permet au groupe de ne pas trop rougir de ce « A quoi bon attendre demain si l’avenir est si proche », qui navigue entre pop mélancolique, post-rock et musique électronique, entre Mogwaï et Radiohead. La voix agréable de Toma dévoile, […]

Né au début du millénaire, Exeunt ne réalise là que son premier album. Une maturation qui permet au groupe de ne pas trop rougir de ce « A quoi bon attendre demain si l’avenir est si proche », qui navigue entre pop mélancolique, post-rock et musique électronique, entre Mogwaï et Radiohead. La voix agréable de Toma dévoile, en français et d’un timbre feutré, des mélodies envoûtantes qui ne sont pas sans évoquer un discret Matthew Bellamy. Beaucoup de références ? C?est effectivement la seule chose que l’on peut reprocher à ce premier album, outre des montées en intensité encore trop timides, ce sont des influences un peu présentes, qu’il va falloir rapidement digérer pour passer à l’étape suivante. A découvrir néanmoins.

Chroniqueur