Positive Karaoke With A Gun / Negative Karaoke With A Smile


Un album de sorti en chez .

Né des cendres de Diabologum, auteur de deux albums, et aficionados de la route (de la Russie à l’Espagne en passant par le moindre recoin de notre belle France) Experience se construit une identité depuis 2000, faisant son petit bonhomme de chemin, de manière un peu discrète. « Positive Karaoke With A Gun / Negative […]

Né des cendres de Diabologum, auteur de deux albums, et aficionados de la route (de la Russie à l’Espagne en passant par le moindre recoin de notre belle France) Experience se construit une identité depuis 2000, faisant son petit bonhomme de chemin, de manière un peu discrète. « Positive Karaoke With A Gun / Negative Karaoke With A Smile », à la fois compilation de reprises et DVD maison, nous en dit beaucoup sur ces Toulousains.

On connaissait leurs albums, « Aujourd’hui, maintenant » (2001) et «Hémisphère gauche » (2004) : guitares noisy, rythmiques saccadées, voix mi-chantée mi-parlée sur des textes un tant soit peu engagés. l’intéressant avec cette nouvelle sortie, c’est qu?elle nous donne l’occasion de voir ce qui peut inspirer ses membres. Et en plus, d’entendre ce qu?eux ont choisi de faire de ces morceaux. Le menu est pour le moins riche en couleurs : Soul Coulghing, Ol’Dirty Bastard, Shellac, Costes’ Les dominantes, on s’en aperçoit, sont clairement hip-hop et indé.

On écoute tout cela avec plaisir. Comme on aurait pu s’y attendre, ce disque contient de très bonnes surprises tout comme certaines déconvenues. Reprendre et traduire I see a darkness, de Bonnie ?Prince? Billy, il fallait le faire ! Et quel résultat ! Tout aussi surprenant, le thème de Dô desu ka den, d’Akira Kurosawa, est du meilleur effet, tout comme le Collect the diamonds (Q and not U), ou encore ce Qu?est ce qu?on attend (Suprême NTM). On passe du coq à l’âne avec souvent autant de surprise que de plaisir. Inversement, on se permettra d’émettre des doutes sur le résultat de certaines reprises : il est décidément de ces groupes auxquels on ne touche pas, tel Shellac, à qui on aurait mieux fait de laisser son Prayer to God. Mais soit, on préférera toujours certains morceaux à d’autres, et cela ne diminue en rien l’intérêt de l’ensemble.

La seconde moitié de ce CD/DVD est donc une vidéo d’une heure trente, au cours de laquelle se succèdent extraits de concerts, interviews, tranches de route et tranches de vie? Voilà quand même un bien joli cadeau d’un groupe à son public. Nombreuses sont ces formations que nous aimerions entendre reprendre les morceaux qui les ont influencées. Quant au DVD, s’il peut paraître un peu superflu, n’en reste pas moins bien appréciable !

Chroniqueur
  • Publication 204 vues23 janvier 2006
  • Tags ExperienceBoxson
  • Partagez cet article
  • Pas de concert en France ou Belgique pour le moment

Tracklist

  1. Show'em Watcha Got
  2. La Révolution Ne Sera Pas Télévisée
  3. Second Hand Clothes
  4. Buggin'out
  5. Prayer To God
  6. Fuck You Man!/Fu-Mf
  7. Qu'est-ce Qu'on Attend?
  8. Sombre
  9. Is Chicago? Is Not Chicago?
  10. Le Brouillard
  11. Dodeskaden
  12. Collect The Diamonds
  13. Seule La Musique
  14. You Don't Want Fuck With Me
  15. This Is Not A Love Song