The Unchoice of Defenses


Un album de sorti en chez .

Attention, il ne faut pas laisser échapper Youri, l’homme de Federal, que les Etats-Unis nous envient énormément. Adopté d’abord par le producteur Ed Rose (The Get Up Kids, Appleseed Cast), il a enregistré son premier véritable album au célèbre Blacklodge Studio d’Eudora, au Kansas. Cerise sur le gâteau, un mastering des plus efficaces réalisé par […]

Attention, il ne faut pas laisser échapper Youri, l’homme de Federal, que les Etats-Unis nous envient énormément. Adopté d’abord par le producteur Ed Rose (The Get Up Kids, Appleseed Cast), il a enregistré son premier véritable album au célèbre Blacklodge Studio d’Eudora, au Kansas. Cerise sur le gâteau, un mastering des plus efficaces réalisé par Michael Fossenkemper. Mais l’inquiétude c?est qu’il a un gros fan-club là-bas.

Youri sait être efficace avec des morceaux comme Glorious elements, single potentiel, et de superbes ballades folk telles I lied when I said I was lying et Permanent markers. Il aime les choses bien faites, aime être entouré de sons qui font du bien, cordes, piano et parfois d’une superbe voix féminine sur un joli duo. C?est indéniable, il va faire un malheur avec ses ballades à vous prendre aux tripes, sa voix nasillarde qui vous fait vibrer l’intérieur comme peut le faire le chanteur de Silverchair sur ses morceaux les plus intimistes.

l’album s’essouffle un peu à partir de Your hands are crystal pour revenir à ce que l’on aime avec I lied when I said I was Lying. Vous serez forcément attiré par ce personnage qui musicalement n’a pas 25 ans, enfin qui ne les fait pas.

Chroniqueur

Tracklist

  1. Every ending has its start
  2. Glorious elements
  3. Friends, enemies and excuses
  4. Estrella (tq)
  5. And if this farewell was only a " see you soon "
  6. Your hands are crystal, theirs aren't hammers
  7. Deep fissures heal slowly
  8. What ain't given is lost
  9. I lied when i said i was lying
  10. Never say sorry twice
  11. Permanent markers vs. tipp-ex
  12. Every start has its ending