Ripple


Un album de sorti en chez .

Troisième sortie pour le label nippon Plop, après le très réussi « -1 » de notre compatriote Gel: et la compilation « Micro Blue », florilège de la scène electronica japonaise, française et nord-américaine. Car c?est bien la musique à laquelle se consacre ce label qui, avec ce nouvel opus, confirme qu?il va falloir compter désormais avec lui. Keiichi […]

Troisième sortie pour le label nippon Plop, après le très réussi « -1 » de notre compatriote Gel: et la compilation « Micro Blue », florilège de la scène electronica japonaise, française et nord-américaine. Car c?est bien la musique à laquelle se consacre ce label qui, avec ce nouvel opus, confirme qu?il va falloir compter désormais avec lui.

Keiichi Sugimoto et Cheason, alias Fonica, ne sont pas des inconnus dans le milieu puisque Sugimoto est également membre du groupe Minamo et dirige le label Cubic Music. Cheason, quant à lui, est le graphiste attitré de Plop et il réalise en conséquence l?ensemble des pochettes du label, y compris celle-ci.

Electronica donc et pas des moins excitantes. Le genre de délice qui pétille sous la langue, qui crépite en microbeat, douceur pourtant que l?on écoute et réécoute naturellement. Relecture d?ambiances lo-fi, aux arpèges folks, bien loin de l?ultra-urbanité et modernité auxquelles nous confrontent trop souvent les musiques électroniques.

« Ripple » au contraire, apparaît comme une respiration, un espace où l?on prend le temps de vivre, où le silence permet de percevoir pleinement les atmosphères développées par Fonica, un univers poétique, onirique, simplement frais et pourtant enivrant?

Chroniqueur
  • Publication 169 vues17 avril 2005
  • Tags FonicaPlop
  • Partagez cet article

Tracklist

  1. Soar
  2. Twang
  3. Whirr
  4. Perch
  5. Fluid
  6. Coda
  7. Rusl
  8. Zephyr

La disco de Fonica

Ripple
0%

Ripple