Poésies et chansons


Un album de sorti en chez .

Frédéric Truong décrivait son précédent album « comme un road-movie musical à la recherche des Illuminations d?Arthur Rimbaud ». Il n?est donc pas surprenant que, dans son dernier disque, l?inclassable chanteur lorrain mette en musique Baudelaire, Verlaine et? Rimbaud. Un défi audacieux que peu d?artistes (Ferré, Trenet, Charlebois?) ont su véritablement relever. L?exercice apparaît même […]

Frédéric Truong décrivait son précédent album « comme un road-movie musical à la recherche des Illuminations d?Arthur Rimbaud ». Il n?est donc pas surprenant que, dans son dernier disque, l?inclassable chanteur lorrain mette en musique Baudelaire, Verlaine et? Rimbaud. Un défi audacieux que peu d?artistes (Ferré, Trenet, Charlebois?) ont su véritablement relever. L?exercice apparaît même périlleux puisque Truong fait vivre ces superbes poésies en compagnie de ses propres textes et de relectures de Cali, Jean-Louis Murat, Polnareff et Kraftwerk.

Le résultat de cette cohabitation forcée se révèle d?une étonnante unité. Le premier morceau (Vite), instrumental et mélancolique, introduit parfaitement cet album marqué paradoxalement par un effacement des paroles au profit d?une ambiance grave et intimiste. Les passages les plus réussis de « Poésies et chansons » sont sans doute les reprises, respectueuses mais innovantes : comme l?intriguant Différent de Cali ou l?indépassable Radioactivity, qui prend ici un sérieux coup de jeune.

Le tout est complété d?un précieux livret, qui permet par exemple de (re)découvrir la fulgurante beauté de l?écriture de Baudelaire. L?auteur des « Fleurs du Mal » décrivait ainsi sa relation avec la Musique : « Je sens vibrer en moi toutes les passions d?un vaisseau qui souffre ; le bon vent, la tempête et ses convulsions sur l?immense gouffre me bercent ».

Chroniqueur