Broken Dreams Club EP


Un album de sorti en chez .

Le groupe Girls s’adresse aux femmes par son nom d’abord, par ses textes et aussi par l’élégance de ses mélodies. Suite à la lecture de cette première phrase une partie du lectorat aura déjà quitté cette page, la partie masculine. Et c’est une erreur de ne pas lire cette chronique jusqu’au bout car elle s’adresse […]

Le groupe Girls s’adresse aux femmes par son nom d’abord, par ses textes et aussi par l’élégance de ses mélodies. Suite à la lecture de cette première phrase une partie du lectorat aura déjà quitté cette page, la partie masculine. Et c’est une erreur de ne pas lire cette chronique jusqu’au bout car elle s’adresse aussi aux hommes, à ceux qui s’interrogent encore sur les femmes et qui veulent percer le secret de la séduction. Même si il n’y a que six chansons sur cette contribution, toutes les conditions sont réunies pour tomber amoureux. Cela commence avec des mélodies pop sixties à écouter main dans la main sur les plages de Californie(Thee Oh So Protective One). Cela se poursuit avec de la pop nineties que l’on aurait pu partager sur les bancs de Hyde Park en repensant à son premier amour (Heartbreaker). La chanson Broken Dreams Club sonne comme ces solos country que l’on peut entendre à la fin des bals du week-end au fin fond du texas. Enfin Carolina qui clôt cet EP est une douce brume sonore, un shoegazing léger de 8 minutes qui laisse songeur quant à la suite de ce « Broken Dreams Club ».
Et pour ceux et celles qui ne seraient pas convaincus par la voix de crooner de Christopher Owens il y a dans ce disque le même charme que l’on pouvait trouver chez les Smiths. Il y a aussi la même énergie californienne que les Beach Boys. Bref de quoi rouler les mécaniques auprès des filles.

Chroniqueur
  • Publication 259 vues30 janvier 2011
  • Tags GirlsPIAS
  • Partagez cet article

La disco de Girls