Half Smiles of the Decomposed


Un album de sorti en chez .

Lorsque débute Everybody Thinks I?m A Raincloud (When I?m Not Looking), on ne peut se soustraire à l?idée qu?il s?agit du dernier album de Guided by Voices. Un fait douloureux, mais certain. Robert Pollard mettra effectivement un terme à l?aventure de sa drôle d?équipe, une fois achevé le bien nommé ?Electrifying Conclusion Tour?. Plutôt surprenant […]

Lorsque débute Everybody Thinks I?m A Raincloud (When I?m Not Looking), on ne peut se soustraire à l?idée qu?il s?agit du dernier album de Guided by Voices. Un fait douloureux, mais certain. Robert Pollard mettra effectivement un terme à l?aventure de sa drôle d?équipe, une fois achevé le bien nommé ?Electrifying Conclusion Tour?. Plutôt surprenant de la part d?un groupe si prolifique, si indifférent aux modes, si imperméable à son environnement, un groupe unique que rien ne semblait pouvoir arrêter. Alors, quoi ? Pourquoi cette fin ? Lassitude, résignation, désillusion ? Ces interrogations pèsent lourdement sur l?écoute de ?Half Smiles of the Decomposed?, mais l?énigme reste entière.

Voici en tout cas un Guided by Voices bien plus élaboré que ses prédécesseurs. Aucun titre de moins de deux minutes, un clavier d?ambiance par-ci, un solo aérien et mélodique par-là, une voix plus travaillée. Bref des pop-songs toujours un peu négligées ? on ne se refait pas ? mais mieux soignées et presque présentables. A tel point que les glorieuses ascendances du groupe réapparaissent avec évidence : les mélodies innocentes de Paul McCartney (Girls of Wild Strawberries), la rythmique énergique de Pete Townsend (Window of my World), le chant émouvant de Michael Stipe (A Second Spurt of Growth). Mais tout ceci reste secondaire.

L?élément majeur de cet opus réside bien dans son statut d?ultime fait d?armes du groupe. Sans que l?on sache s?il y a là une relation de cause à effet, la tonalité de cet album se distingue nettement de la légèreté et de l?entrain propres à Guided by Voices. Place ici à une mélancolie apaisée mais tenace, qui mettrait presque l?auditeur à l?épreuve. C?est en effet avec un certain trouble que l?on sent pointer la fin du disque. Une fin qui renvoie à l?épilogue d?une aventure commune avec ces chansons turbulentes et truculentes, avec ces musiciens coquins et malins. Une fin inéluctable, mais à laquelle on ne peut se résoudre totalement. Voici peut-être ce qui confère à ce disque une application et une gravité plutôt inattendues de la part de ces éternels gamins. Une entrée pleine de classe dans l’âge adulte.

Chroniqueur
  • Pas de concert en France ou Belgique pour le moment

Tracklist

  1. Everyone Thinks I’m A Raincloud (when I’m Not Looking)
  2. Sleep Over Jack
  3. Girls Of Wild Strawberries
  4. Gonna Never Have To Die
  5. Window Of My World
  6. Closets Of Henry
  7. Tour Guide At The Winston Churchill Memorial
  8. Asia Minor
  9. Sons Of Apollo
  10. Sing For Your Meat
  11. Asphyxiated Circle
  12. A Second Spurt Of Growth
  13. (S)mothering And Coaching
  14. Huffman Prairie Flying Field