Petr Grisli


Un album de sorti en chez .

“Petr Grisli”, logiquement nommé d’après le nom de son compositeur, est un disque un peut à part dans la discographie de Gypsophile. Guillaume Belhomme, troquant ici sa guitare acoustique contre un piano, nous fait découvrir (ou redécouvrir) ce compositeur slovaque plutôt méconnu des aficionados de la scène indé. Ce disque regroupe donc 11 morceaux, uniquement […]

“Petr Grisli”, logiquement nommé d’après le nom de son compositeur, est un disque un peut à part dans la discographie de Gypsophile. Guillaume Belhomme, troquant ici sa guitare acoustique contre un piano, nous fait découvrir (ou redécouvrir) ce compositeur slovaque plutôt méconnu des aficionados de la scène indé.
Ce disque regroupe donc 11 morceaux, uniquement joués au piano. Force est de constater que ce disque s’écoute plus comme un disque de musique classique que comme un disque pop, mais c’est bien là son avantage, tant les mélodies dont il est constitué semblent nous conter une histoire. Les ambiances sont donc ici principalement cinématographiques, et rendent le disque particulièrement reposant.
Numérote à 300 exemplaires, ce disque n’est néanmoins disponible qu’aux concerts de Gypsophile, ou par correspondance, via leur site Internet.
En bref, bien qu’il soit partie intégrante du projet musical que constitue Gypsophile, “Petr Grisli” n’en reste pas moins très différent du reste de leur production. Je l’apprécie moi même beaucoup, mais conseillerais tout de même aux amateurs du groupe d’y jeter une oreille avant de se le procurer.

Chroniqueur