Welcome the intruder


Un album de sorti en chez .

Souvenez vous? 1999, un groupe frenchy, Headcases, sortait son 1er EP « Stoïcal Artificial Tree ». Acclamé par la critique, Headcases était alors ce jeune groupe noisy pop prometteur dont on attendait la suite avec impatience. La suite c?était leur 1er album en 2001 « Horns are really well sharpened » et son successeur, ce […]

Souvenez vous? 1999, un groupe frenchy, Headcases, sortait son 1er EP « Stoïcal Artificial Tree ». Acclamé par la critique, Headcases était alors ce jeune groupe noisy pop prometteur dont on attendait la suite avec impatience. La suite c?était leur 1er album en 2001 « Horns are really well sharpened » et son successeur, ce nouvel opus intitulé «welcome the intruder ».

Si bien des choses ont changé pour le groupe depuis 1999, le lineup lui est resté le même : trio batterie, guitare, basse. Cette formule dépassée pour certains, inépuisable pour d?autres s?avère très efficace lorsqu?elle s?applique à Headcases.
« welcome the intruder » s?ouvre donc sur « Carnival sextimes », un titre très accrocheur, que n?aurait pas renié un groupe comme Nada Surf. Ce morceau est assez représentatif de l’album : un chant en anglais parfaitement maîtrisé dont le timbre rappelle le regretté Layne Staley (Alice in Chains) : une voix tour à tour douce, agressive mais jamais limitée.
S?ajoute au chant la rythmique basse batterie de feu qui arriverait à faire groover une huître dépressive sous prozac… Saisissant !

Coté guitare nous avons droit à un mélange orchestré de saturations, de passages plus calmes, d?arpéges subtils, d?accords puissants. Le tout, résolument électrique, se trouve au service de mélodies à la fois extrêmement travaillées, complexes, mais aussi directes et diablement accrocheuses… Car effectivement, ces 11 titres constituent autant de singles potentiels : ici il n?est nullement question de remplissage et c?est d?autant plus appréciable que ce genre de choses devient rare.
Une production de haut niveau habille à la perfection l?ensemble même s?il semble clair que c?est à la scène que la puissance d?Headcases est destinée. En clair allez voir le site du groupe et s?ils jouent prés de chez vous, vous savez ce qu?il vous reste à faire?

Fab
Chroniqueur