Immune


Un album de sorti en chez .

Lors de la création du groupe Immune, à Lyon en 2001, ses quatre membres avaient la volonté de créer une musique dépouillée et intime, liant l’électronique à une pop plus organique, dans des compositions qui seraient sous la surveillance de Sigur Rós, Mark Hollis et Arab Strap? Autant dire que le groupe a placé, tout […]

Lors de la création du groupe Immune, à Lyon en 2001, ses quatre membres avaient la volonté de créer une musique dépouillée et intime, liant l’électronique à une pop plus organique, dans des compositions qui seraient sous la surveillance de Sigur Rós, Mark Hollis et Arab Strap?

Autant dire que le groupe a placé, tout seul, la barre très haut pour son premier album éponyme. Pour autant, Immune n’a pas à rougir de cette réalisation. Certes la production n’est pas parfaite, mais on se laisse gagner par l’émotion à l’écoute de ces morceaux aux ambiances éthérées, parfois presque nues’

Intime et mélancolique, les Lyonnais nous entraînent dans la nostalgie de photographies sépia? Des rythmiques artificielles qui ne sont pas sans rappeler parfois Boards of Canada et qui viennent perturber une certaine quiétude (Painting Houses) qui s’installe tout au long de cette belle demi-heure passée en leur compagnie.

Des montées en intensité encore un peu timide, une voix qui gagnerait à être un peu plus distincte et plus assurée, des imperfections de jeunesse qui n’empêchent en rien à cet ensemble post-rock d’être séduisant. A suivre donc’

Chroniqueur

La disco de Immune

Immune
0%