Resurrection (The Return of a King)


Un album de sorti en chez .

Voilà huit années que Jouni Havukainen, a.k.a In Slaughter Natives, n’avait rien réalisé de bien sérieux. Les fans de dark-ambiant post-industrielle avait pu patienter grâce à quelques rééditions et autres coffrets judicieusement sortis par le biais du label suédois Cold Meat Industry, référence dans le domaine. Alors c?est sans nul doute avec une certaine excitation […]

Voilà huit années que Jouni Havukainen, a.k.a In Slaughter Natives, n’avait rien réalisé de bien sérieux. Les fans de dark-ambiant post-industrielle avait pu patienter grâce à quelques rééditions et autres coffrets judicieusement sortis par le biais du label suédois Cold Meat Industry, référence dans le domaine. Alors c?est sans nul doute avec une certaine excitation que l’on écoute le bien nommé « Resurrection ».

Une résurrection qui se passe pourtant dans les profondeurs de la terre, au beau milieu des grondements d’un Balrog? Sons sourds et étouffants, charme sombre de vacances chtoniennes, voix se déformant sous la pression, étouffant sous la chaleur de la lave, retournant dans la bouche béante de ceux qui ont seulement pensé crier leur effroi?

Si tout cela ressemble sur le papier à des ficelles bien connues du genre, In Slaughter Native parvient pourtant à nous entraîner dans cette descente aux enfers, dans ce puits sans fond, miroir qui renvoie les ombres chaotiques d’un univers tourmenté. Oui mes amis, plus obscure que jamais, le Roi est bel et bien de retour !

Chroniqueur