Saturday (single)


Un album de sorti en chez .

Avec « Saturday », J Xaverre sort le 2ème single de son 1er album « These acid stars ». Aux manettes Pete Gofton, l’ex homme à tout faire (guitariste, batteur, compositeur et producteur) du groupe punk/pop Kenickie, connu alors sous le pseudonyme Johnny X. Comme il le dit lui même, son ex formation lui a permis de savoir ce […]

Avec « Saturday », J Xaverre sort le 2ème single de son 1er album « These acid stars ». Aux manettes Pete Gofton, l’ex homme à tout faire (guitariste, batteur, compositeur et producteur) du groupe punk/pop Kenickie, connu alors sous le pseudonyme Johnny X. Comme il le dit lui même, son ex formation lui a permis de savoir ce qu’il veut vraiment. Et ce qu’il veut c’est tourner la page Kinickie, en finir avec divers excès. Il a donc retrouvé le calme de son Sunderland natal et en résulte la composition de cinquante titres en rupture totale avec ses précédents travaux.
Parmi les titres retenus figure donc « Saturday », un titre acoustique aux accents folks, ici accompagné de deux titres non disponibles sur l’album. Aussi classique qu’efficace, ce titre n’est pourtant pas pour moi le meilleur du single en raison d’un chant qui peut parfois paraître un peu poussif. Le morceau suivant, « Strange Thing », est plus léger, plus lent et bénéficie de l’apport d’une choriste venant doubler un refrain se répétant en fin de morceau dans un fade out très, très zen. Le dernier titre, « Making the Most of a Beautiful day » reste dans la même veine acoustique, très calme révélant un travail de composition abouti. Au final les trois morceaux de ce single apaisent et constituent un véritable retour aux sources : compositions acoustiques simples, sans fioriture et bien ficelées. La reconversion de Pete Gofton est assurément un pari réussi…
(La version vynil inclue deux remixs (Blue States remix et Manitoba remix) qui donnent une touche electro à “Saturday” mais n’apportent rien d’exceptionnel à la version originale du titre.)

Chroniqueur