Comme elle se donne


Un album de sorti en chez .

Bien étrange personnage que ce Jérôme Attal. Ce jeune dandy a longtemps baladé sa naturelle négligence sur les scènes parisiennes, et puis un peu plus loin, à Versailles ou Saint-Germain-en-Laye. Villes royales, l’époque des Argonautes, et puis? Des rencontres et quelques chansons pour des piliers de la variété française (Johnny Hallyday, Florent Pagny, Jane Birkin’) […]

Bien étrange personnage que ce Jérôme Attal. Ce jeune dandy a longtemps baladé sa naturelle négligence sur les scènes parisiennes, et puis un peu plus loin, à Versailles ou Saint-Germain-en-Laye. Villes royales, l’époque des Argonautes, et puis? Des rencontres et quelques chansons pour des piliers de la variété française (Johnny Hallyday, Florent Pagny, Jane Birkin’)

Six ans après « Juste Avant La Guerre Avec Les Escabeaux » et un premier album live annonçant déjà tous deux son talent d’écriture, ce premier opus en maison de disques, ne fait qu?asseoir définitivement Jérôme Attal comme un auteur des plus talentueux. Un album littéraire, imagé, proche d’un univers cinématographique.

Car c’est bien la joie des mots que l’on célèbre ici. Si les mélodies pop rock électrique sont bien construites, arrangées avec goût rappelant certains Bashung, et que la voix de Jérôme, nasale et maniérée, pourra en rebuter certains, on ne pourra pas remettre en question ses textes où chaque mot tombe juste et jamais ne trébuche.

Les amours décadents, les relations vouées à l’échec, le quotidien blasant et les demain(s) sans importance, décrits avec simplicité mais pertinence, avec un charme très parisien. Celui des hôtels particuliers, d’un certain chic ?à la française?, celui du pays des filles qui sentent bon.

Avec un esthétisme qui n’est jamais pompeux, précieux en aucun cas ridicule, Jérôme Attal, jeune homme changé en arbre, a enfoncé profondément ses racines dans une source qui alimente sa plume d’un délicieux breuvage. Hydromel ? Absinthe ? Il coule de sa bouche à nos oreilles, nous dévoilant l’essentiel. Le goût des autres, le son des choses? ce que nous sommes, tout simplement.

Chroniqueur

Tracklist

  1. Comme elle se donne
  2. Laisse-moi devenir ton homme
  3. Demain sans importance
  4. La prémonition
  5. La théorie des nuages
  6. Le monstre sous la palissade
  7. Quand tu ne m'aimeras plus
  8. Le pays des filles qui sentent bon
  9. Le jeune homme changé en arbre
  10. Au plaisir
  11. La chanson de noël