pochette joe bel

Dreams


Un album de sorti en chez .

7

Premier album d'un espoir de chez nous.

Si chez certains artistes, c’est le côté intransigeant, inclassable et franc-tireur qui nous pousse à s’intéresser à eux, il n’est pas interdit de se laisser séduire par l’inverse : au printemps, la sortie du premier single de Joe Bel extrait de l’album  qui sort aujourd’hui nous avait ainsi plu précisément par l’évidence qu’il dégageait. Joe Bel a une belle voix, sans qu’elle en impose plus que nécessaire, et In The Morning, le titre en question, mettait en lumière son désir d’incarner une musique légère mais sans vacuité, nimbée d’arrangements soignés. L’entrée dans l’album se fait ainsi sans difficultés, et s’il fallait pointer une limite, ce serait précisément la sensation de traverser le disque d’une traite, sans aspérités qui nous retiennent plus que ça, comme si Joe Bel craignait quelque peu de sortir du cadre qu’elle s’est donné. Et, une fois encore, on pointera qu’on a ici affaire à un premier album et que l’exercice n’est ni neutre ni exempt de tâtonnements.

Une fois cela dit, “Dreams” reste un disque qui ne manque ni d’atouts ni de charme. On aime la naturel avec lequel elle s’exprime en anglais sur la majorité des titres et revient avec le même naturel au français sur ivory et Espère, sans rupture de ton, faisant de sa musique un langage universel. On aime aussi le groove délicat qu’elle instille à ses morceaux, bien soutenue par une section rythmique toujours à propos et quelques accords de guitare soignés, sur Espère encore une fois, Ivory ou Too Late. C’est néanmoins quand Joe Bel verse dans l’intimisme, en quasi tête à tête avec l’auditeur, qu’elle est la plus convaincante. Sans surprise, c’est d’ailleurs I Believe, un des titres qu’on placera dans cette catégorie qui se retrouve en clé de voûte de l’album, titre qui en outre ose se déployer, comme si Joe Bel se libérait et donnait sa pleine mesure. Si ce premier album est celui d’une artiste qui, sur certains aspects, se cherche encore, elle pose des jalons à même de promettre de beaux lendemains.

Rédacteur en chef
  • Publication 442 vues26 octobre 2018
  • Tags Joe BelLa Ruche
  • Partagez cet article

Tracklist

  1. No, No
  2. In the Morning
  3. Ivory - Please
  4. Before
  5. I Believe
  6. Espère
  7. Dreams
  8. Too Late
  9. That Belongs to Me

La disco de Joe Bel

Dreams7
70%