Bodysong


Un album de sorti en chez .

Jonny Greenwood, pour les rares personnes qui ne le sauraient pas encore, n’est autre que le guitariste d’un des groupes les plus importants et les plus novateurs de sa génération, Radiohead. C’est lui le touche-à-tout de la bande, et il est également le premier à passer le cap du premier album solo, bien que son […]

Jonny Greenwood, pour les rares personnes qui ne le sauraient pas encore, n’est autre que le guitariste d’un des groupes les plus importants et les plus novateurs de sa génération, Radiohead. C’est lui le touche-à-tout de la bande, et il est également le premier à passer le cap du premier album solo, bien que son pote Thom Yorke avait déjà été vu du côté de PJ Harvey ou même Unkle. Alors qu’en est il de ce « Bodysong Music From The Film » ?
Et bien pour être toutà fait franc, on ne sait pas trop quoi en penser… Certains trouveront que le génie du Monsieur est à son apogée, alors que d’autres ne trouveront rien à retirer de cet ovni.
Il faut dire que ces onze titres n’ont rien en commun avec le travail effectué par le quintet d’Oxford auparavant. Imaginez un peu « Amnesiac » en plus sombre, plus dément, plus experimental encore… et totalement instrumental, et vous êtes encore loin de la réalité.
Alors parfois, on se rapproche de la musique d’ascenseur, et par moment du franchement n’importe quoi, comme sur ce « Convergence » qui laissera forcément perplexe sur son utilité.
En revanche, s’agissant là d’une musique de film, on peut parier qu’elle colle tout à fait aux images, tant ces sons experimentaux savent créer une ambiance à part, et sans aucun doute encore mieux dans une salle obscure.
Et puis, on a même le droit à la participation du frangin, Colin, sur « 24 Hour Charleston ». Que demander de plus ?

Chroniqueur

Tracklist

  1. Moon Trills
  2. Moon Mall
  3. Trench
  4. Iron Swallow
  5. Clockwork Tin Soldiers
  6. Convergence
  7. Nudnik Headache
  8. Peartree
  9. Splitter
  10. Bode Radio / Glass Light / Broken Hearts
  11. 24 Hour Charleston
  12. Milky Drops from Heaven
  13. Tehellet

La disco de Jonny Greenwood