pochette-kate-bush

Before The Dawn


Un album de sorti en chez .

9

La grande dame de la musique anglaise nous offre un triple album live témoin de son retour sur scène après trente-cinq ans d'absence.

Kate Bush est une artiste à part, c’est un poncif de le mentionner, mais qu’elle parvienne à susciter l’intérêt en réapparaissant tous les six ans en moyenne, en affichant son indéfectible complicité avec des personnalités telles que David Gilmour ou Elton John sans qu’on ne trouve rien à y redire en fait définitivement une exception. Mais chez elle, rien n’est forcé, rien ne tient du plan de carrière, être à part est sa nature profonde. “Before The Dawn” est donc un événement, sans que cela tienne à son côté gargantuesque – triple album live, 29 titres, 155 minutes de musique – mais parce qu’en plus d’être la première publication de Kate Bush depuis cinq ans, l’album documente son retour sur scène à l’Hammersmith Apollo de Londres en 2014 après trente-cinq ans sans concerts. De prime abord, on pourrait penser que la simple écoute de “Before The Dawn”, sans l’image, est un contresens, car ce retour sur scène était davantage une expérience de théâtre vivant qu’un simple live : découpage en trois actes (qui correspondent à chaque CD), focalisation du deuxième acte plus particulièrement sur la face B de “The Hounds Of Love”, elle-même sous-titrée à l’époque “The Ninth Wave”, passages monologués, opulence des décors, intervention de marionnettistes sur scène, une dimension semblait manquer.

L’entrée dans le premier CD balaie pourtant rapidement tout ça. La captation sonore est de qualité, on ne s’en étonnera pas, sans pour autant fausser le côté prise directe propre au live. Kate Bush est très bien entourée, on sent les musiciens qui l’accompagnent très pros sans être en pilotage automatique, un imposant choeur intervient par instants, mais surtout, on s’émerveille de la présence de Kate Bush elle-même, car entendre sa voix habitée, son chant à la fois virtuose et sensible sans filtre est une expérience forcément inédite et très forte. Que ce soit sur Hounds Of Love ou plus encore sur la magnifique version de Never Be Mine, les frissons ne sont pas loin.

Une fois ces “préliminaires” passés, et qu’on est complètement sous le charme, on est prêts à quitter le live “classique” pour basculer dans la dimension plus conceptuelle qui s’ouvre avec le second CD. Les morceaux bâtis autour de “The Ninth Wave” sont tout en ruptures et expérimentations, à l’image de la transition entre les cordes tendues de Under Ice et les guitares et synthés syncopés de Waking The Witch, le rôle de la troupe autour de Kate Bush, d’ailleurs mis en exergue dans les notes de pochette, devient plus prégnant, mais on reste captivés, abreuvés d’images mentales, et surtout on guette fébrilement chaque moment où Kate Bush revient au centre du jeu, à l’image de l’étonnant et mouvant Watching You Without Me.

Le troisième CD, dans la continuité, s’articule autour de la face B d'”Aerial”, son album paru en 2005 et construit sur un schéma semblable à “Hounds Of Love” avec sa seconde partie conceptuelle sensée illustrer les différents moments d’une journée et des changements de luminosité. Cette troisième partie se distingue par un équilibre entre une musicalité très étudiée, avec un groupe très présent mais à la retenue exemplaire (le jeu de batterie et de guitare sur Sunset sont superbes de justesse) et la présence habitée de Kate Bush, qui assume son rôle de “leader” et de vecteur d’émotion, dans les moments intimistes (Prologue), comme dans les ruptures (le changement de dynamique de Sunset, la lente montée de Nocturn). Plus qu’un live, “Before The Dawn” est donc une nouvelle grande oeuvre à part entière qui, on ne sait comment, flirte avec tous les écueils de l’adult-rock, de la concept-music pompeuse, sans jamais y tomber. Kate Bush est définitivement une drôle de dame que vous feriez bien de coucher sur votre liste au père Noël sans attendre. Conseil d’ami.

Rédacteur en chef
  • Publication 1 932 vues6 décembre 2016
  • Tags Kate BushWarner Music
  • Titres recommandés Act One - Lily - Live
  • Partagez cet article

Tracklist

  1. Act One - Lily - Live
  2. Act One - Hounds Of Love - Live
  3. Act One - Joanni - Live
  4. Act One - Top Of The City - Live
  5. Act One - Never Be Mine - Live
  6. Act One - Running Up That Hill (A Deal With God) - Live
  7. Act One - King Of The Mountain - Live
  8. Act Two - Astronomer's Call - Spoken Monologue / Live
  9. Act Two - And Dream Of Sheep - Live
  10. Act Two - Under Ice - Live
  11. Act Two - Waking The Witch - Live
  12. Act Two - Watching Them Without Her - Dialogue / Live
  13. Act Two - Watching You Without Me - Live
  14. Act Two - Little Light - Live
  15. Act Two - Jig Of Life - Live
  16. Act Two - Hello Earth - Live
  17. Act Two - The Morning Fog - Live
  18. Act Three - Prelude - Live
  19. Act Three - Prologue - Live
  20. Act Three - An Architect's Dream - Live

La disco de Kate Bush

Before The Dawn9
90%