Yupi


Un album de sorti en chez .

« Yupi » est un nouveau petit bijou d?electronica, délivré par le label japonais Plop qui nous avait déjà fortement séduit avec l’album de Gel: « Dolce » (chroniqué ici-même). Première réalisation du japonais Kazumasa Hashimoto, ce dernier nous montre que la musique électroacoustique et l?electronica ont encore de jolies heures en perspective au pays du Soleil Levant. C?est […]

« Yupi » est un nouveau petit bijou d?electronica, délivré par le label japonais Plop qui nous avait déjà fortement séduit avec l’album de Gel: « Dolce » (chroniqué ici-même). Première réalisation du japonais Kazumasa Hashimoto, ce dernier nous montre que la musique électroacoustique et l?electronica ont encore de jolies heures en perspective au pays du Soleil Levant.

C?est à la prestigieuse école de musique Tokyo College of Music, que Hashimoto a étudié la composition et le moins que l?on puisse dire c?est que le bonhomme est talentueux. Petites pièces enchaînées à des intermèdes qui entraînent piano, ordinateur, cordes, flûte ou guitare en farandoles enfantines. Pianiste de formation certaines de ses rêveries rappellent celles d?un Michael Nyman qui partirait en vacances bucoliques avec Steve Reich.

Dans le jardin zen de Hashimoto, les enfants jouent avec des clochettes, les oiseaux chantent, les moines psalmodient et frappent des gongs ancestraux? Derrière la mélodie, d?apparence simple, se cachent toujours des arrangements minutieux, un souci du détail qui titille l?attention et les sens.

Avec ce premier album, Kazumasa Hashimoto, frappe un grand coup mais tout en douceur. Un album à la fraîcheur printanière qui vous fera sortir lentement de votre torpeur hivernale, pour mieux vous émerveiller. Un seul mot « Y(o)upi » !

Chroniqueur

La disco de Kazumasa Hashimoto