Awcmon/Noyoucmon


Un album de sorti en chez .

Kurt Wagner et ses petits camarades reviennent en force avec cet album de 24 titres présentés sur deux CD séparés? Non ce n?est pas un double album, ce sont deux albums en un, ou un album en deux parties. Enfin, allez comprendre. Disons que ce sont deux entités distinctes, bien qu?elles soient nées d?un même […]

Kurt Wagner et ses petits camarades reviennent en force avec cet album de 24 titres présentés sur deux CD séparés? Non ce n?est pas un double album, ce sont deux albums en un, ou un album en deux parties. Enfin, allez comprendre. Disons que ce sont deux entités distinctes, bien qu?elles soient nées d?un même processus créatif. En tout cas, Awcmon et Noyoucmon arrive(nt) sur nos platines pour notre plus grand plaisir.

L?univers de ces morceaux n?est que luxe, calme et volupté. Somptueux déluges de cordes pour le luxe, douceur moelleuse des compositions pour le calme, chaleur de la voix pour la volupté. La production est irréprochable, la présence d?éléments très policés ne cache en rien la base pop qui se retrouve dans le son des guitares, sali juste ce qu?il faut (La fraicheur rock et spontanée de The lone official est bien loin des ambiances mellow de Steve McQueen ou de Something?s going on).

Ce “deux en un” a le mérite de proposer 24 compositions d?une qualité égale, choisies parmi les morceaux de Kurt Wagner (qui pendant près de 18 mois a fait se succéder des périodes de travail intense, allant jusqu?à écrire une chanson par jour pendant plusieurs semaines!). En tout cas, tout s?écoute avec un même plaisir pour qui aime le romantisme pop hyper orchestré. La mélancolie a beau y couler à flots, on se laisse bercer par la caresse reposante de la rencontre entre violons et guitares.

Chroniqueur