This (is What I Wanted To Tell You)


Un album de sorti en chez .

8

Poursuite de la métamorphose en douceur de Lambchop.

Depuis « Flotus », paru en 2016, on sent une volonté de la part d’une certaine frange de la critique musicale de s’élever contre l’injustice de voir le projet de Kurt Wagner cantonné à un cocon peut-être adapté aux ambitions du leader de Lambchop mais forcément trop étriqué au regard de son talent. Et c’est vrai que peu d’artistes peuvent s’enorgueillir non seulement de tenir sur la durée mais, en plus, d’avoir réussi une « révolution de palais » avec un naturel confondant et une parfaite fluidité. Paradoxalement, c’est précisément parce que, sur « Flotus », la transition entre une « neo-country » soignée et une « electro soul » éthérée s’était faite avec une telle facilité que le tour de force, bien que souligné, n’avait pas suscité d’écho plus conséquent que cela. Ajoutez en outre que la musique de Lambchop n’est pas du genre tapageuse, dans tous les sens du terme, et vous comprenez pourquoi elle reste partagée uniquement par un petit cercle d’amateurs fidèles mais qui peine à s’élargir de manière importante.

Alors disons-le sans ambages, c’est à la fois avec une véritable conviction mais aussi un brin de résignation qu’on vous annonce que « This (Is What I Wanted To Tell You) prolonge le parcours impeccable de Lambchop et entérine avec brio l’inflection prise depuis « Flotus ». Car on tient là un album qui s’invite sans brutalité, impose d’entrée sa musicalité à la fois évidente et soignée avec The New Isn’t So You Anymore, révèle les morceaux de bravoure que sont The Lasting Last Of You et The Air is Heavy And I Should be Listening To You tranquillement et donne envie de relancer l’album une fois son terme arrivé. Mais c’est aussi, il faut bien l’avouer, un disque qui, par sa forme et son rythme égal, peut aussi constituer un fond sonore raffiné, concept qui, vous le comprenez aisément, est à double tranchant.

Mais si on a intégré que « This (Is What I Wanted To Tell You) n’est pas le disque qui fera basculer le destin de Lambchop, on a encore le droit de croire qu’il est à même de convertir de nouveaux adeptes simplement plus curieux que les autres. Et ceux-ci se délecteront de l’emploi hyper habile du vocoder pour donner un grain particulier à la voix de Kurt Wagner, du jeu de piano parcimonieux et délicat sur l’ensemble des morceaux, parfaitement en phase avec l’alternance de rythmes electro et de parties de caisse claire et des mélodies aérées et en même temps impeccablement tenues. Bref, ce nouvel album est du Lambchop toujours au sommet et on ne tombera pas dans le piège qui consiste à s’y habituer trop facilement.

Rédacteur en chef
  • Pas de concert en France ou Belgique pour le moment

Tracklist

  1. The New Isn’t So You Anymore
  2. Crosswords, or What This Says About You
  3. Everything for You
  4. The Lasting Last of You
  5. The Air Is Heavy and I Should Be Listening to You
  6. The December-ish You
  7. This Is What I Wanted to Tell You
  8. Flower