The June Parade


Un album de sorti en chez .

Avec ce 3ème EP, les membres de Leave viennent confirmer tout le bien que l?on pensait d?eux, à savoir une identité musicale forte au service de titres aussi efficaces que variés. Sur leurs précédentes démos, on leur reprochait un son médiocre. Un problème qui semble avoir été réglé sur ce 3ème cru où l?enregistrement est […]

Avec ce 3ème EP, les membres de Leave viennent confirmer tout le bien que l?on pensait d?eux, à savoir une identité musicale forte au service de titres aussi efficaces que variés. Sur leurs précédentes démos, on leur reprochait un son médiocre. Un problème qui semble avoir été réglé sur ce 3ème cru où l?enregistrement est à la hauteur des compos.
Des titres comme « Save this Dance for Me » et « Life and Death of a Vegetable » témoignent d?une grande maturité musicale : Le rythme ralentit, le chant prend toute son ampleur et la charge émotionnelle est au rendez-vous car oui, Leave est un groupe qui joue sur les émotions : beaucoup de noirceur, de rage, de colère mais aussi de bonheur et d?apaisement. Le chant de Christophe n?est pas étranger à l?intensité des compos, il pousse sa voix avec une aisance remarquable, ce qui a valu au groupe d?être souvent et (trop?) systématiquement comparé à Muse. Cependant réduire Leave à un clone de Muse serait une erreur. On pourrait tout aussi bien citer parmi leurs influences Jeff Buckley, Radiohead ou encore les américains de Live (sans jeu de mot).
Leave fait partie de ces groupes taillés dans la pierre, sans compromis, qui vont droit à l?essentiel et qui font mouche. Emo-tion garantie?

Fab
Chroniqueur

La disco de Leave