Rock them back to hell!


Un album de sorti en chez .

7

Le mur du son ou l'orgie blues. N'attachez pas vos ceintures, elles vont sauter!

On retrouve ici les bases du duo, du blues crade de white trash qu’on imagine bien, non sorti des clichés du style, joué dans un rade du fin fond du Kentucky avec son parking rempli de pick ups rouillés, aux émanations de la seule boisson servie au zinc, du whiskey d’un dénommé Jack.

Mais attention, on a bien entre les mains une galette d’un genre nouveau. Left Lane Cruiser, sans se parjurer, nous balance une nouvelle étape de l’évolution du blues, rien que ça.

Voodoo hillbilly punk-blues, tel est le style auto proclamé de cet album. J’y rajouterai post apocalyptique metal, ce qui nous donnerait du post-apocalyptic voodoo metal hillbilly punk-blues, un peu long, j’en conviens, surtout pour de la musique qui ne s’intellectualise pas pour un sou. Disons qu’on a affaire à une sorte de joyeux bordel de sons forts, slidés, fuzzés, triturés à souhait et accompagnés d’un jeu à la batterie tout droit sorti d’un rite chamanique haïtien (vaudou?). La nouveauté réside aussi beaucoup dans l’utilisation à outrance de nouveaux instruments : basse, harmonica, orgue, ceux-ci conférant à l’album autant de nouvelles fenêtres ouvertes sur un son lourd, sceau sous lequel le duo a clairement décidé de composer les dix titres.

Oups, j’en oublierais la voix, mon dieu ! Un timbre cassé d’un Lemmy qui aurait fini clochard dans les rues de la Nouvelle-Orléans , puissant et rageur, sous un voile très bluesy.

Pour la petite histoire, la pochette est l’œuvre de William Stout (maintes et maintes interventions dans le cinéma et la BD, univers zombies) et c’est plutôt bien choisi. De fait, on se voit bien tenir ici la BO exclusive d’une série avec gens sales et belliqueux dans un monde cataclysmique, peuplé de hordes de zombies.

En somme, Left Lane Cruiser livre ici une sorte d’album ultime à la croisée des chemins d’un grand nombre de courants tous voués à la gloire du blues, le point Godwin de la musique électrifiée : avec « Rock Them Back To Hell! » naquit le rock concourant !!!!

S’il ne devait rester qu’un titre : Jukebox.

Webmaster
  • Pas de concert en France ou Belgique pour le moment

Tracklist

  1. Zombie Blocked
  2. Electrify
  3. Neighborhood
  4. Juice To Get Loose
  5. Overtaken
  6. Be So Fine
  7. Jukebox
  8. Cole
  9. Paralyze Ya
  10. Righteous

La disco de Left Lane Cruiser