Matty dejavu

Déjàvu


Un album de sorti en chez .

7

Matty vous invite dans sa pop psychédélique et voluptueuse pour un premier album entre rêves et mélancolie.

Matthew Tavares aka Matty est le claviériste du groupe instrumental modern jazz / hip-hop canadien BADBADNOTGOOD, repérés par exemple pour leur featuring avec l’excellent Samuel T. Herring (chanteur de Future Island), sur leur dernier album “IV”.

Matty Tavares revient dans un projet solo sous son simple prénom, Matty, donc, avec “Déjàvu”. Un opus de neuf chansons délicates, composées, arrangées, mixées et interprétées principalement par Matty, avec comme producteur exécutif Frank Dukes (Drake, The Weeknd…). Plus habitué à être du côté de la production pour d’autres artistes lui aussi (comme Frank Ocean ou Tyler The Creator), il réussit l’exercice de poser ses propres idées musicales sur disque, sous ses propres conditions, avec des titres intimistes nous invitant dans un rêve instrumental, où une voix légère et bienveillante nous transporte.

Sur le dit album, Matty propose des ballades wavy avec Clear et un son synth-pop ou I’ll Gladly Place Myself Below You, mélodie expérimentale remplie de détails qui finit en une explosion psychédélique. Couplé à des morceaux plus groovy, aux rythmes et sonorités langoureux, où le temps semble s’étirer, qui peuvent rappeler Mac Demarco ou Mild High Club.

Matty nous livre un premier album solo léché, entre fusion jazz et pop psyché, très homogène, avec peu de surprises lors de son écoute mais une continuité maîtrisée entre chaque morceau et qui revêt une dimension très dreamy, comme pour nous sortir d’un quotidien morose. 
Il sera en live le 22 juillet au Midi Festival de Hyères pour les plus conquis.

 

Chroniqueur
  • Lien d'écoute
  • Publication 947 vues28 juin 2018
  • Tags albumawalMattyAwal
  • Partagez cet article

La disco de Matty

Déjàvu7
70%