[Melk]


Un album de sorti en chez .

[Melk] pourrait être une nouvelle preuve (mais en faut-il réellement une) que le paysage indie-rock français se développe très rapidement. Ces grenoblois ont en effet trouvé avec ce premier album, qui fait suite à une démo six titres, un son très personnel qui rend difficile toute comparaison. Et si on devait vraiment en faire une, […]

[Melk] pourrait être une nouvelle preuve (mais en faut-il réellement une) que le paysage indie-rock français se développe très rapidement. Ces grenoblois ont en effet trouvé avec ce premier album, qui fait suite à une démo six titres, un son très personnel qui rend difficile toute comparaison. Et si on devait vraiment en faire une, ce serait avec les méconnus et non moins excellents parisiens de My Own qui partagent avec [Melk] ce goût pour les arpèges cristallins et répétitifs alternant avec des guitares plus rugueuses et saturées (“Narrow Minded”, “Mentally Disturbed”). Outre une production d’une clareté irréprochable, les musiciens de [Melk] savent enrichir intelligemment leur musique. L’utilisation de l’électronique n’a plus rien d’original de nos jours mais, chez [Melk], les samples créent de véritables ambiances très différentes suivant les morceaux. “The Unseen” pourrait être ainsi qualifié de trip-hop s’il n’y avait pas ce rythme de batterie plus rapide qui donne une coloration davantage pop. On croise aussi une contrebasse et une trompette sur “Un dimanche” qui démarre jazzy pour terminer une nouvelle fois de façon plus pop/rock. C’est aussi ça la force de [Melk], cette capacité à changer de registre tout en gardant une homogénéité dans chaque chanson et même sur tout l’album. Les moments de calme s’enchaînent ainsi parfaitement avec des passages relativement plus énergique et parfaitement maîtrisés. Il est ainsi impossible de dégager un titre plus fort que les autres, chaque morceau possède son charme et surtout sa qualité, bien mise en valeur par la voix souvent douce, fragile et parfois plus incisive de Sabrina (“Mother”) qui est aussi à l’aise lorqu’elle chante en français ou en anglais. Il est bien difficile de trouver un quelconque défaut dans cet album très réussi et d’une incroyable richesse. A découvrir sans faute !

Chroniqueur

Tracklist

  1. The unseen
  2. Pour de semblant
  3. Narrow minded
  4. Mother
  5. Mentally disturbed
  6. Le monopole du sexe
  7. Loy
  8. Un dimanche

La disco de [Melk]

Super 8
0%
[Melk]
0%
Démos
0%