Melpo Mene - Behind The Trees

Behind The Trees


Un album de sorti en chez .

7

Musicien suédois, discret mais appliqué, Erik Mattiasson travaille depuis quelques années, pierre après pierre, à élaborer son petit théatre pop. Un édifice, certes imaginaire, mais qu’il confectionne, anime et enrichit au gré des albums et des tournées effectuées en compagnie de quelques compatriotes de belles renommées tels que Jose Gonzalez ou Loney Dear. Son troisième album nous offre aujourd’hui le résultat le plus abouti […]

Musicien suédois, discret mais appliqué, Erik Mattiasson travaille depuis quelques années, pierre après pierre, à élaborer son petit théatre pop. Un édifice, certes imaginaire, mais qu’il confectionne, anime et enrichit au gré des albums et des tournées effectuées en compagnie de quelques compatriotes de belles renommées tels que Jose Gonzalez ou Loney Dear.

Son troisième album nous offre aujourd’hui le résultat le plus abouti de cet univers onirique qui englobe et illustre chacune des compositions de celui qui a choisi de s’appeler Melpo Mene. Un nom qu’on pourrait bien voir revenir prochainement au coeur des discussions d’une poignée d’amateurs de pop lumineuse. Notes de guitares cristallines, sonorités acoustiques enrobées de matière synthétique, timbre de voix aérien et mélodies franches, tels sont les critères de reconnaissance de la signature Melpo Mene. De part et d’autre de ce “Behind The Trees” s’envolent ainsi des créations on ne peut plus légères, diffusant aussi bien de fortes sensations de sérénité (Leave Me, Ain’t Gonna Die While Sitting Down, Sharks Ahead) que de profonde mélancolie (Mother). A deux reprises toutefois, le rythme s’accélère et vient amener un peu de punch, exploitant avec plus de vigueur la facette électro de ce nouvel opus (We Should Be Walking, Make The Girl Dance). C’est sur cet équilibre délicat que nous embarque notre scandinave le long d’une douzaine de titres harmonieux à l’efficacité immédiate.

En menant notre petite enquête sur la toile, on s’aperçoit rapidement du caractère quasi-confidentiel relatif à la sortie de cet album aux qualités pourtant frappantes et qui, semble-t-il, peine à faire parler de lui depuis son arrivée dans les bacs au printemps dernier. Heureusement pour nous, il n’est jamais trop tard pour profiter de ce genre de petite échappatoire paradisiaque.

Pol
Chroniqueur

Tracklist

  1. Elephant Parade
  2. Prices to Pay
  3. Leave Me
  4. Ain't Gonna Die While Sitting Down
  5. We Should Be Walking
  6. Mother
  7. Number One
  8. Make the Girl Dance
  9. Sharks Ahead
  10. Always Wanted a Daughter
  11. Throw Me Up
  12. I'm Barking

La disco de Melpo Mene