Happy Birthday !


Un album de sorti en chez .

Deux ans après leur génial et surprenant premier album "Hello Mom !", les Berlinois Modeselektor sont de retour avec une pléthore de beats déviants et d’invités de marque pour un second opus qui se fiche à nouveau des conventions. Si une grosse partie de l’album est composée de morceaux plutôt techno et electro ("c’est normal" me direz-vous), il […]

Deux ans après leur génial et surprenant premier album "Hello Mom !", les Berlinois Modeselektor sont de retour avec une pléthore de beats déviants et d’invités de marque pour un second opus qui se fiche à nouveau des conventions.

Si une grosse partie de l’album est composée de morceaux plutôt techno et electro ("c’est normal" me direz-vous), il faut néanmoins étendre voire abandonner notre représentation de ces deux styles tant Modeselektor prend un malin plaisir à repousser les frontières (et donc les barrières) entre les genres musicaux. Preuve en est, "Happy Birthday !" rassemble aussi bien les dynamites à dancefloors Sucker Pin et The Black Black, les breakés Godspeed et The First Rebirth que des morceaux plus lents et plus courts mais tout autant prenants comme Happy Birthday, B.M.I. ou encore Déboutonner

D’autre part, Modeselektor confirme son amour pour le rap en réinvitant les Français déglingués de TTC à prêcher la débauche sur fond de beats apocalyptiques et d’orgue à la Johann Sebastian Bach sur le titre 2000007,et offre un featuring aux marionnettes folles de Puppetmastaz sur The Dark Side Of The Sun.

"Happy Birthday !" étonne et réjouit encore un peu plus quand Modeselektor s’aventure sur les terres de l’electronica. S’attachant une nouvelle fois du timbre du Dominicain Paul St. Hilaire sur Let Your Love Grow, nous reconnaissons en outre immédiatement la patte d’Apparat, co-auteur et co-producteur du morceau. Que dire également de l’étourdissant The Wedding Toccata Theme, sorte de digestion tardive et syncopée du Sky Was Pink de Nathan Fake ? Enfin, Modeselektor a su enrôler le leader de Radioheadn, Thom Yorke, pour le titre The White Flash, élévation maximale de l’album.

Inévitablement, "Happy Birthday !" compte parmi les meilleurs albums electro de l’année, au même titre que celui de leur ami Apparat, pour cette capacité et ce talent à brouiller les frontières entre les styles et ce sens aigü du featuring pour dessiner une musique plus libre, sincère et raffinée. C’est alors qu’on se demande pourquoi Björk n’a encore jamais travaillé avec Modeselektor…

Chroniqueur

Tracklist

  1. Happy Birthday!
  2. Godspeed
  3. 2000007
  4. Let Your Love Grow
  5. Em Ocean
  6. Suckerpin
  7. Edgar
  8. Hyper Hyper
  9. B.M.I.
  10. The Dark Side of the Frog
  11. The Dark Side of the Sun
  12. Déboutonner
  13. The Black Block
  14. The First Rebirth
  15. The White Flash
  16. Late Check-Out
  17. The Wedding Toccata Theme
  18. (I Can't Sleep) Without Music

La disco de Modeselektor