Music Industry 3 Fitness Industry 1


Un album de sorti en chez .

5

Petit coup d’œil furtif par la lucarne de 2014.

Fraîchement sortis de 2013/2014 placé sous le joug de l’excellent « Rave Tapes » et la tournée qui s’en est suivie, Mogwaï n’en restera pas moins muet en cette fin d’année avec ce petit frère de session. « Music Industry 3 Fitness Industry 1 » apparu dans les bacs le 1er décembre est donc un EP 6 titres, 3 nouvelles productions, 3 remix du précédent album. De quoi, vous en conviendrez, s’interroger sur la pertinence d’une telle sortie…

La dite production démarre avec les trois nouveaux morceaux, où le groupe retrouve de l’acidité et de la hauteur dans son jeu, délaissant pour l’occasion les sonorités limite kitch 80’s entendues dans « Rave Tapes ». Celles-ci donnaient clairement un nouveau souffle des plus appréciables, plus pop, aux compositions des écossais. Sans s’en défaire totalement, le groupe revient tout de même à ces premières amours notamment avec l’intimiste mais néanmoins puissant HMP Shaun William Ryder dont l’identité des compositeurs ne laisserait guère de doute, lors d’une écoute aléatoire. Intro en petit touchés précis et parcimonieux qui bout à bout vont générer une montée en puissance inexorable au rythme grandissant des fûts, pour finir en explosion sonore saturée, autant dire, que si d’autres que nos Glaswegiens préférés avaient signé ce morceau, nous aurions hurlé au plagia des plus vulgaires. A contrario, History Day, sans s’éloigner totalement des sentiers balisés, fait la part belle aux claviers, piano et synthé, et semble plus proche d’un énième renouveau de Mogwaï avec une élégance dans le propos toute récente.

Les choses se gâtent sérieusement sur l’horrible remix de Remurdered, qui pourrait se décrire comme exactement ce à quoi on ne s’attend pas, et surtout que l’on ne veut absolument pas, sur une production estampillée Mogwaï, de la techno, au rythme soutenu mais monotone, aucun relief, quelques sons parasites pour combler la vacuité grossière du titre. Ce n’est ni élégant, ni prenant, loin d’être hypnotique, en gros en un mot comme en cent, un scandale. Pour les autres titres remixés, l’écart avec les titres initiaux est mince, et ça s’écoute sans déplaisir.

Cet EP tient donc sa note moyenne du fait que les seules surprises ou risques pris dans ces six titres sont écornés par quelques fautes de goût. Il n’en reste pas moins que, quand Mogwaï fait du Mogwaï cela fonctionne instantanément.

 

S’il ne devait en rester qu’un titre : History Day.

 

Webmaster

Tracklist

  1. Teenage Exorcists
  2. History Day
  3. HMP Shaun William Ryder
  4. Re-Remurdered - Blanck Mass Remix
  5. No Medicine For Regret - Pye Corner Audio Remix
  6. The Lord Is Out Of Control - Nils Frahm Remix