Thunder Follows the Light

Thunder Follows The Light


Un album de sorti en chez .

7

Mutual Benefit nous offre une nouvelle fois un album de folk orchestral à l'indéniable beauté, et s'ouvre cette fois à des thèmes plus politiques.

Son excellent premier album pour un label avait eu l’honneur d’être adoubé quasi-parfait sur notre site, puisqu’il avait reçu la note de 9/10 ! C’était en 2013, Love’s Crushing Diamond atteignait effectivement des sommets et Jordan Lee faisait alors une remarquable entrée sur nos radars comme immense espoir d’un folk orchestral et raffiné.

Trois ans plus tard, Mutual Benefit confirmait l’essai avec “Skip a Sinking Stone”, tout aussi envoûtant même si la surprise n’était plus là. “Thunder Follow the Light” vient donc cette année enfoncer le clou d’une discographie…quasi-parfaite. L’Américain ne cherche pas à se réinventer et l’on est toujours dans des territoires très proches de Sufjan Stevens ou Patrick Watson. L’album est seulement un peu moins lumineux que ses œuvres passées, plus anxieux parfois. Jordan Lee évoque en effet des thèmes aussi réjouissants que le réchauffement climatique, l’état de nos démocraties, les effets de la gentrification, les maladies mentales… Néanmoins, Mutual Benefit ne sombre pas du tout dans la noirceur mais au contraire, comme sur ses précédents albums, propose un cocon doux, serein et étonnamment réconfortant, à l’abri du tumulte.

Des arrangements toujours délicats et somptueux viennent sublimer les douces ballades composées par Jordan Lee et ce dès l’ouverture, Written in Lightning et ses envolées de violon signées Jake Falby. New History est un joli duo folk en compagnie de Johanne Swanson de Yohuna, qu’on retrouvera plus loin sur le plus jazz-rock Waves Breaking. On retrouve d’ailleurs sur ce morceau le saxophone de Gabriel Birnbaum, enregistré par Carlos Hernandez dont nous vous avions parlé plus tôt cette année. Storm Cellar Heart ne saurait laisser insensible même le cœur le plus endurci et on tient peut être là l’un des meilleurs morceaux de l’album… Titre à partager toutefois entre le parfait No Dominion ou encore la conclusion épique Thunder Follow… il est finalement bien difficile de choisir tant chaque morceau se révèle plus beau que le précédent à chaque nouvelle écoute. Piano, guitare, cuivres et cordes contribuent tour à tour à mettre en avant les compositions de Mutual Benefit et offrent un parfait écrin à sa voix délicate. On pourra cependant reprocher à cet album un certain manque d’aspérité et d’émotion. C’est là le revers de la médaille, après un album aussi parfait que “Love’s Crushing Diamond”, l’auditeur se fait trop exigeant ! On espérait encore plus de Mutual Benefit qui ne commet pourtant aucun faux pas.

Mutual Benefit ajoute une nouvelle pierre à sa magnifique discographie. Tout ici est raffinement, beauté et délicatesse et si “Thunder Follow the Light” ne révolutionne rien, il améliore néanmoins grandement notre quotidien en nous offrant un havre de paix et de douceur.

Chroniqueur

  • Pas de concert en France ou Belgique pour le moment

Tracklist

  1. Written in Lightning
  2. New History
  3. Storm Cellar Heart
  4. Shedding Skin
  5. Come to Pass
  6. Waves, Breaking
  7. No Dominion
  8. Mountain's Shadow
  9. Nightingale Sing
  10. Thunder Follows