Great Dancers always smile


Un album de sorti en chez .

My Burden… Derrière ce nom mystérieux se cache, Christophe, un jeune chanteur déjà connu d?indiepoprock. Effectivement, celui-ci est avant tout le chanteur du quatuor emo de Beauvais ‘Leave’ déja chroniqué par nos soins. Les présentations étant faites passons à l?écoute de cette première démo 5 titres enregistrée en octobre 2003. Pour ce side-project, Christophe a […]

My Burden… Derrière ce nom mystérieux se cache, Christophe, un jeune chanteur déjà connu d?indiepoprock. Effectivement, celui-ci est avant tout le chanteur du quatuor emo de Beauvais ‘Leave’ déja chroniqué par nos soins.

Les présentations étant faites passons à l?écoute de cette première démo 5 titres enregistrée en octobre 2003. Pour ce side-project, Christophe a fait un virage à 180 degrés en délaissant les saturations et la puissance de Leave pour la finesse et la mise à nue acoustique de My Burden. Force est de constater que ce virage musical lui va comme un gant.

En optant pour une musique dépouillée de tout artifice, Christophe s?expose davantage mais passe ce test avec réussite : Son chant plus puissant que jamais est au coeur de ses compositions et colle parfaitement au spleen de ce cd. Car oui, malgré son titre ironique, « Great Dancers always smile » est résolument mélancolique et des titres comme « Hard Times have begun » ou « She?s bleeding in the room » sont là pour nous le rappeler. Ce dernier morceau me parait le plus accrocheur de cette démo : une compo désespérément belle, brute et très radiohead dans le style dépouillé d?un « Street Spirit ».

Alors voila ces cinq titres ont réussit à me conquérir dans un exercice acoustique pour le moins périlleux mais exécuté brillamment. On ne peut qu?encourager Christophe à poursuivre dans cette voie, et savourer ce cd en gardant un oeil rivé sur le futur de My Burden.

Fab
Chroniqueur

La disco de My Burden