Not like Dante


Un album de sorti en chez .

Première démo pour le duo noisy pop Not Like Dante formé en juin 2001. Derrière le groupe, deux ex-membres des Happy Droopy Boys puis de Rubber Jam (première partie, entre autre, de Blur). Not Like Dante fait partie de ces groupes qui refusent de rentrer dans des cases tant ils délivrent une musique singulière et […]

Première démo pour le duo noisy pop Not Like Dante formé en juin 2001. Derrière le groupe, deux ex-membres des Happy Droopy Boys puis de Rubber Jam (première partie, entre autre, de Blur). Not Like Dante fait partie de ces groupes qui refusent de rentrer dans des cases tant ils délivrent une musique singulière et riche d’influences, entre post rock et noisy pop, entre piano et guitare maltraitée.
Une démo très riche donc qui offre de superbes ballades, dont ” she ” ou ” my afterlife “, un titre acoustique aux accents ‘radioheadesques’, où la part belle est faite au piano. En résulte un morceau subtil, mélancolique, diablement efficace et dont le secret réside peut être dans le chant, en anglais, dont le timbre fait forcément penser à celui de Tom Yorke: terriblement envoûtant.
Les amateurs et de noisy pop seront également servis par des titres comme ” neon “, ” under control ” ou encore l’excellentissime ” amsterdam ” : un morceau intense et bien ficelé où les guitares saturées, omniprésentes, crachent une rythmique énervée ainsi qu’un refrain dépressif et entêtant. Entre Pavement et Sonic Youth, les compos sont d’une qualité constante et malgré leur diversité leur groupe parvient à conserver une réelle homogénéité.
Une identité forte, une maîtrise incontestable de la M.A.O au service de compositions remarquables : Les membres de Not Like Dante nous démontrent, avec cette première démo, qu’à deux seulement ils ont le talent nécessaire pour défier la production noisy internationale. Un groupe à découvrir absolument…

Chroniqueur

La disco de Not like Dante