Pampa Folks - South By West

South By West


Un album de sorti en chez .

8

Dès son premier album, Pampa Folks se fait une place au soleil...

Un climat aride, des collines surplombant l’horizon, un soleil tapageur et suffocant… L’imagination s’avère débordante à la lecture du nom de scène de ce groupe français, articulé de trois musiciens autour de Thomas Lavernhe, compositeur, guitariste et interprète à l’origine du projet après avoir œuvré au sein de KarmaStone. En bonne et due forme, l’artwork et le titre de ce premier album évoquent d’emblée l’esprit d’escapade et d’un dépaysement sans pareil, à s’imaginer presque d’avoir affaire au disque parfait pour les vacances, le baluchon sur le dos.

Clairement revendiquée, la musique britannique des 60’s est la première influence majeure qui se détache, dès l’inaugural Blind Silhouettes et ses courbes semblables au While My Guitar Gently Weeps du Four Fab, mais où l’utilisation des cordes parvient à transposer l’influence douillette et pluvieuse du nord de l’Angleterre jusqu’aux vertigineux déserts du sud-ouest américain. C’est d’ailleurs sur ce paradoxe que la formation parisienne va puiser son équilibre durant quarante minutes, installant de solides fondations pop tout en se montrant à l’aise au gré de différentes combinaisons, comme ces réminiscences bossa nova voir jazz déposées sur Get Me Rollin’ ou en mode rockabilly moderne sur Little Red Radio, mais qui en majorité vont user de teintes aux reflets western sans forcir le trait, excepté avec le single (et titre le moins en verve) Golden Gates, où son refrain alourdi d’un semi-disco un peu inconvenant vient légèrement ternir la lecture savoureuse de l’ensemble.

Si peu pourtant pour le compte d’un premier long format, tant l’impression de qualité émanant de “South By West” est allègrement perceptible, même lorsque Lavernhe & co. se modèrent sur des ballades échaudées, tout en parvenant à sauvegarder leur admirable force d’exécution (Time To Time, Sequence et ses superbes notes de piano) et toujours dans l’idée d’apporter des tonalités modernes et pas si passéistes qu’ils n’en paraissent. Moralité, avec une telle entrée en matière, nul doute que Pampa Folks n’est qu’aux prémisses d’un avenir pour le moins radieux…

 

Community Manager
  • Publication 720 vues8 juin 2018
  • Tags Pampa FolksTipee Records
  • Titres recommandés Blind Silhouettes Here I Am Time to Time Sequence
  • Partagez cet article

Tracklist

  1. Blind Silhouettes
  2. Here I Am
  3. Get Me Rollin'
  4. Little Red Radio
  5. Time to Time
  6. Soulrise
  7. Golden Gates
  8. Hollow Kingdom
  9. South by West
  10. Sequence

La disco de Pampa Folks

South By West8
80%