PinioL-Bran_Coucou

Bran Coucou


Un album de sorti en chez .

8

Nombreux, fous et gargantuesques !

Ils sont sept et à l’origine deux groupes, Poil et Ni. Chacun de son côté évolue entre noise, jazz et math rock. Piniol sur scène, c’est deux trios guitare/basse/batterie qui se font face et un clavier à la convergence de tous les regards.

Bon, il est clair que même sans avoir connu un set de la bande de sept, un tel projet attise la curiosité, mais pour la performance globale plus que pour l’oreille. Dans ces cas-là, la retranscription studio présage souvent de la perte de sensation physique, après quoi il ne reste plus qu’un trop plein, une orgie sonore informe. Par exemple, la Colonie de Vacances a déjà eu l’occasion de se casser les dents sur ce type d’exercice, n’enlevant en rien la qualité indéniable de leurs nombreux concerts. Mais bon voilà, avec “Bran Coucou”, PinioL franchit le pas. Avec un album ramassé, sept titres, le néogroupe tente un condensé d’énergie et d’expérimentation. Le résultat est désarçonnant et il faut quelque peu d’implication pour rentrer dans ce monde. Mais une fois “l’effort” effectué, on découvre un monde riche, jouissif et pourtant superbement homogène. S’évertuant à casser nos codes habituels, à se refuser à un fil conducteur, cet opus qui nous occupe dévoile mille secrets. Il se découvre comme un jeu vidéo, où il faut se perdre dans mille recoins pour en sortir avec le sentiment d’apaisement.

Ce “foutoir organisé” nous ramène à Unik Ubik, Chromb! ou encore Les Comptes De Korsakoff, ce goût prononcé pour la cohabitation bruitisme / musicalité nous rappelle inexorablement le chantre de l’étrange écoutable Mike Patton. Compliqué de présenter des œuvres de ce type autrement que par “expérience personnelle” et autres banalités, mais le fait est qu’il s’agit de musique autant variée qu’hybride ou expérimentale. De fait les riffs sont sévères, les rythmes marqués, mais que ce soit sur la composition ou les arrangements, nous sommes proprement inadéquats pour donner un style à ce type de disque aussi “différent”. On peut par contre vous enjoindre à faire parler votre fibre aventurière, à vous lancer dans un périple peu commun.

Webmaster
  • Publication 617 vues28 septembre 2018
  • Tags PiniolDur & Doux
  • Partagez cet article

  • Pas de concert en France ou Belgique pour le moment

Tracklist

  1. Pilon Bran Coucou
  2. Pogne
  3. Mimolle
  4. Shô Shin
  5. François 1er
  6. Kerberos
  7. Orbite

La disco de Piniol

Bran Coucou8
80%

Bran Coucou