Girls Like Us


Un album de sorti en chez .

7

Surprenante bien qu'inégale, l'année musicale 2013 a été le théâtre de belles promesses, tant en termes de confirmations que de nouveautés détonantes.

Fidèles à leur ligne de conduite, les labels indés les plus respectables de la planète ont une fois encore parcimonieusement usé de la carte du rock sauvage au féminin pour garnir leurs catalogues. A ce petit jeu fort sympathique, la maison de disque new-yorkaise Matador semble avoir laissé la concurrence sur le carreau après le lancement des londoniennes Savages, auteures d’un premier effort dévastateur qui, vous l’aurez remarqué, a été très apprécié au sein de notre rédaction. Avec une réussite moindre, on citera parmi d’autres le premier album de Bleached publié sur Dead Oceans, ou encore Interscope et sa doublette californienne Deap Vally. Si ces dernières se sont fait connaître sans jouir d’un franc succès, l’émergence simultanée d’une autre formation anglaise a quelque peu étoffé la dimension de ce nouvel échiquier rudement glamour.

Originaire de Manchester, autre bastion prolifique de la musique indé britannique, le quatuor PINS a lui aussi sorti son premier effort, « Girls Like Us », l’an dernier sur Bella Union. A l’évocation du terme « glamour », les quatre mancuniennes dérogent pourtant aux strass et paillettes, coiffures ultra-sophistiquées et autres habits de scène provocants. Il s’agirait davantage de quelques lignes de mascara, agrémentés de rouge à lèvres en totale discordance avec leurs parures sombres et décolorées. En même temps, il est question sur ce premier essai long format d’un punk-rock ténébreux, contestataire et féministe, aspirations ancrées dans la lignée d’un style mêlant l’Union Jack et le Rainbow Flag pour étendards. A l’instar de leurs consœurs londoniennes, PINS s’évertue à frapper cordes et fûts avec panache, brisant les codes de séduction à coups de riffs lacérés ou de rythmiques à la musculature solide (Mad For You, Get With Me, Waiting For The End, Lost Lost Lost). Le phrasé de sa leader Faith Holgate ne dépeint cependant aucune once de violence. Davantage revendicatif, il adoucit même l’âpreté de certains morceaux voués à l’obscur (To You, The Darkest Day), voire à sublimer d’une frénétique poésie les élans narratifs de l’enivrant Velvet Morning. Du reste, le contraste entre force et convenance est la véritable marque intrinsèque de ce premier effort, imposée le long de ses plages avec une virulence indolore, modérée mais assurément instinctive.

Si vous avez aimé ou détesté les grands débuts de Savages, cet album vous ira peut-être à ravir. Moins imposant toutefois, PINS semble s’être déjà immiscé avec « Girls Like Us » dans le rang des punk bands féminins à contempler, possédant de surcroît l’étoffe d’une formation en devenir. Des « filles comme elles » sont, sans aucun doute possible, à surveiller de (très) près.

 

Community Manager
  • Pas de concert en France ou Belgique pour le moment

Tracklist

  1. It's On
  2. Girls Like Us
  3. Mad for You
  4. Get with Me
  5. Play with Fire
  6. I Want It All
  7. Waiting for the End
  8. Howlin'
  9. Interlude
  10. Lost Lost Lost
  11. Velvet Morning
  12. Stay True
  13. To You
  14. The Darkest Day

La disco de PINS

Girls Like Us7
70%

Girls Like Us