Enemies Like This


Un album de sorti en chez .

Mélodie souvent dansante, basse omniprésente, pose arty : ce sont, depuis la fin des années 70, les ingrédients majeurs de la formule post-punk. Gang of Four fut un des premiers groupes à mélanger l’énergie punk avec des rythmes plus typés pour les dance-floors. De même, après avoir claqué la porte des Sex Pistols, Johnny Lydon […]

Mélodie souvent dansante, basse omniprésente, pose arty : ce sont, depuis la fin des années 70, les ingrédients majeurs de la formule post-punk. Gang of Four fut un des premiers groupes à mélanger l’énergie punk avec des rythmes plus typés pour les dance-floors. De même, après avoir claqué la porte des Sex Pistols, Johnny Lydon échangea ses épingles à nourrice pour un costard cravate, avant de fonder Public Image Ltd, et de réaliser "Metal Box", disque de dub sombre porté par la basse lippue de Jah Wobble. Et si on prend en compte Joy Division et New Order, on ne compte plus aujourd’hui le nombre de formations reprenant jusqu’à l’usure ce son très typé : Interpol, I Love You But I Have Chosen Darkness, etc … et les new-yorkais de Radio 4, dont le nom fait justement référence à un titre de Public Image Ltd.

"Enemies Like This" est le troisième album de Radio 4, et depuis leur tube diablement efficace, Dance To The Underground, ce groupe n’a pas changé d’un iota sa formule : lignes de basse "boulet de canon", guitares stridentes et syncopées, et le chant d’Anthony Roman et David Malone, imitant à outrance celui de Johnny Strummer. Enfin les textes tentent de diffuser un contenu plutôt politisés, en apportant une critique cinglante de l’Amérique de Bush. Bref tout ceci n’est pas très original, mais les Radio 4 avaient au moins le mérite de nous offrir quelques titres promptes à nous faire remuer les hanches.

Malheureusement, en refusant de choisir ici entre dance-floor et bureau de vote, Radio 4 manque le coche sur beaucoup de morceaux, qui auraient gagné à être soit plus profonds soit plus efficaces. Si l’on peut trouver intéressant le morceau d’ouverture, l’ultra-stéroïdé Enemies Like This, difficile ensuite de retrouver le même plaisir après trois titres s’enchaînant sur le même modèle. Puis les guitares très eighties-rock-FM de Grass Greener viennent couler un morceau qui n’en demandait pas tant. Enfin l’ennui s’installe assez rapidement à l’écoute des morceaux d’inspiration reggae Everything’s In Question et Ascension Street.

Difficile donc d’être touché par cet album de Radio 4, peinant à retrouver son efficacité d’antan. On peut leur préférer Bloc Party, aux ambiances plus sensibles, ou encore The Rapture, aux sons plus dansants.

Chroniqueur

Tracklist

  1. Enemies Like This
  2. Packing Things Up On The Scene
  3. Too Much To Ask For
  4. Grass Is Greener
  5. Everything's In Question
  6. This Is Not A Test
  7. Ascension Street
  8. (Always A) Target
  9. All In Control
  10. As Far As The Eye Can See

La disco de Radio 4