Magnifique


Un album de sorti en chez .

6

Les deux américains de Ratatat sont de retour avec un cinquième album qu'ils ont, en toute modestie, choisi de nommer "Magnifique". À nous maintenant de nous demander si ce titre est mérité ou si la publicité est mensongère. Chronique !

Il est toujours difficile de savoir comment noter un album, telle est la dure vie et l’ingrate tâche des chroniqueurs. Celui-ci n’échappe pas à la règle, loin de là… En effet rien n’est mauvais. On peut même y voir et y entendre un bon album. Cependant il nous est impossible de l’encenser. La raison est simple, ce disque nous laisse constamment dans des eaux connues et peu profondes, sans vagues et sans courant pour nous emporter vers le large, qui serait synonyme de nouveaux horizons. Il n’y a pas un endroit où nous n’avons pas pied, comme si le duo nous avait déjà tout montré dans ses précédentes productions.

Cela nous rappelle qu’une oeuvre ne peut être détachée de son contexte. Quatre albums de Ratatat ont déjà flirté avec nos oreilles depuis 2004. Si on y ajoute les deux albums de remixes, on obtient six disques. Pourtant, c’est toujours les mêmes Ratatat qui se présentent face à nous aujourd’hui. Toujours aussi talentueux mais aussi en cruel manque de renouvellement. Leurs guitares saturées et leurs structures rythmiques électroniques ne nous surprennent plus. Le disque Ratatat est-il rayé pour autant comme ils aiment le faire croire à coups de petits sons répartis au fil de l’album ? Évidemment ils n’en sont pas encore là ! Il suffit d’écouter des titres comme Cream On Chrome, Countach, Nightclub Amnesia, Cold Finger ou encore Rome pour se rendre compte qu’il reste de belles choses à puiser chez eux.

 

Tous ces titres ont quelque chose d’intéressant propre à Ratatat. Cela fait leur force, mais malheureusement cela fait aussi et surtout leur faiblesse. Enfermés dans leurs schémas habituels et routiniers ils n’arrivent pas, dans « Magnifique », à sortir de leur zone de confort. Le morceau Drift semble être la mise en musique de la mentalité du duo au moment de se mettre à composer : il nous laisse imaginer une scène se déroulant sur une plage Hawaïenne où les deux new-yorkais se prélasseraient en buvant un bon cocktail. Il leur faudra certainement plus d’efforts pour nous surprendre la prochaine fois et enfin nous apporter du neuf. Si ces deux là se réveillent, ils ont les moyens de tout emporter sur leur passage. Mais pour l’instant, nous ne restons qu’à moitié conquis.

Chroniqueur
  • Publication 540 vues30 juillet 2015
  • Tags RatatatBecause Music
  • Titres recommandés Intro
  • Partagez cet article

Tracklist

  1. Intro
  2. Cream On Chrome
  3. Magnifique
  4. Abrasive
  5. Countach
  6. Drift
  7. Pricks Of Brightness
  8. Nightclub Amnesia
  9. Cold Fingers
  10. Supreme
  11. Rome
  12. Primetime
  13. I Will Return
  14. Outro

La disco de Ratatat

Magnifique6
60%

Magnifique

LP3
0%

LP3

Classics
0%
Ratatat
0%

Ratatat