At The Soundless Dawn


Un album de sorti en chez .

J’ai toujours considéré Neurot Recordings comme un label de qualité, et m’interesse donc de près aux artistes y étant signés. Si le post rock de Grails est pour le moins classique, un ressenti et une intensité particulière s’en dégagent, et le format relativement court des morceaux donne de l’efficacité au tout. Ma rencontre avec Red […]

J’ai toujours considéré Neurot Recordings comme un label de qualité, et m’interesse donc de près aux artistes y étant signés. Si le post rock de Grails est pour le moins classique, un ressenti et une intensité particulière s’en dégagent, et le format relativement court des morceaux donne de l’efficacité au tout.

Ma rencontre avec Red Sparowes ne fut pas glorieuse. Leur concert du RhaaaLovely festival était ennuyeux et convenu à souhait; la déception était d’autant plus au rendez-vous, moi qui apprécie généralement les artistes Neurot. J’ai donc appréhendé le disque comme une « seconde chance », mais malheureusement l’ennui m’envahit inlassablement lorsque je l’écoute…

Même atmosphère / décors apocalyptiques que ceux déjà mis en avant par Godspeed You! Black Emperor ou Explosions In The Sky (et certainement bien d’autres avant eux), même schémas que les groupes cités précédemment… Seule l’utilisation de la lapsteel guitar chatouille un peu l’oreille, et c’est d’ailleurs avec le bien nommé A brief moment of clarity broke through the deafening hum, but it was too late que l’on s’ennuie le moins.

Que dire pour résumer? Tout cela est très bien fait, mais chiant à mourir…

Jul
Chroniqueur

Tracklist

  1. Alone And Unaware, The Landscape Was Transformed In Front Of Our Eyes
  2. Buildings Began To Stretch Wide Across The Sky, And The Air Filled With A Reddish Glow
  3. The Soundless Dawn Came Alive As Cities Began To Mark The Horizon
  4. Mechanical Sounds Cascaded Through The City Walls And Everyone Reveled In Their Ignorance
  5. A Brief Moment Of Clarity Broke Through The Deafening Hum, But ItWas Too Late
  6. Our Happiest Days Slowly Began To Turn Into Dust
  7. The Sixth Extinction Crept Up Slowly, Like The Sunlight Through The Shutters, As We Looked Back In Regret

La disco de Red Sparowes