Meanwhile At The Party


Un album de sorti en chez .

Issu de la scène grenobloise, Rhesus nous avait terriblement excité l?année passée avec son premier EP, ?officiel? et par la même occasion, éponyme. Le groupe sort un nouvel opus peut-être un peu moins facile d?accès mais tout aussi intéressant, sur le label Un Dimanche (Rien, [Melk], Apple Jelly, Elevate Newton Theory) Tout commence par des […]

Issu de la scène grenobloise, Rhesus nous avait terriblement excité l?année passée avec son premier EP, ?officiel? et par la même occasion, éponyme. Le groupe sort un nouvel opus peut-être un peu moins facile d?accès mais tout aussi intéressant, sur le label Un Dimanche (Rien, [Melk], Apple Jelly, Elevate Newton Theory)

Tout commence par des accords dissonants comme il se doit désormais dans l?indie-rock, énergique, la basse de Laura bien en avant. Le chant rappelle celui de Thomas Merry dans sa période Purr, auquel répond les voix du reste du power trio.

L?ensemble est bien amené, les riffs efficaces, le regard scrutant au-delà de la Manche. Résultat, ça sent bon la pop, celle qui est un peu pensée, qui fait que l?on apprécie au fur et à mesure, à chaque fois un peu plus. Certes encore influencés par des groupes avoués, tels que Radiohead ou Nadasurf, on y croiserait néanmoins plus facilement un Placebo des débuts pour certaines mélodies et une approche du son, direct et puissant. Mais derrière toutes ces références, on sent surtout poindre une réelle personnalité qui ne devrait pas tarder à faire de vrais ravages lorsqu?elle sera pleinement maîtrisée.

Non contents de sortir ce nouvel EP, Rhesus remporte fin janvier 2004, le concours CQFD des Inrockuptibles et devrait donc, signé chez Labels, sortir enfin un véritable premier album.

Chroniqueur

Tracklist

  1. Shooting Star
  2. Sugar Kid
  3. My Phoney Love
  4. Electricity
  5. Your Smile Is a Commercial Food
  6. Hello

La disco de Rhesus