Parallel Suns


Un album de sorti en chez .

Attention, "Parallel Suns" de Samara Lubelski fait partie de ces trésors cachés, un peu à côté de tout ramdam promotionnel, mais rempli de titres tous absolument magnifiques. Il faut dire que Samara Lubelski est une multi-instrumentiste hors pair et qu’elle s’était jusqu’ici fait remarquer par ses nombreuses collaborations : violons pour le dernier effort solo de […]

Attention, "Parallel Suns" de Samara Lubelski fait partie de ces trésors cachés, un peu à côté de tout ramdam promotionnel, mais rempli de titres tous absolument magnifiques. Il faut dire que Samara Lubelski est une multi-instrumentiste hors pair et qu’elle s’était jusqu’ici fait remarquer par ses nombreuses collaborations : violons pour le dernier effort solo de Thurston Moore et à la basse chez MV&EE. "Parallel Suns" est son troisième album dont la douce mélancolie risque de trouver sa place dans le summer of love qui s’annonce …
 
Alors que les premières notes du folk psychédélique de Have You Seen The Colors commencent à s’égrener, la voix comme chuchotée de Samara Lubelski nous emporte dans un état à la fois contemplatif et mélancolique. Ce morceau fait preuve d’une extrême douceur mais laisse vite la place au malicieux Taste The Candy dont la rythmique répétitive et les claviers vaporeux font tendre la composition vers une sorte de krautrock jazzy évoquant parfois Stereolab. Une belle envolée, ponctuée par l’instrumental Meeting Of The Sun, dont les atmosphères opiacées nous accompagneront pour un bout de temps lors de nombreuses phases méditatives.
 
Cependant, si l’on devait garder un seul titre de "Parallel Suns", ce serait assurément Snowy Meadows II, avec son mélange d’arpèges triturées à la guitare et de claviers presque kitsch. La voix magnifique réussit à synthétiser à merveille celles de Vashti Bunyan et de Charlotte Gainsbourg. S’il fallait faire la fine bouche, ce serait pour souligner la relative similitude entre les morceaux, malgré une composition pop des plus fine. Au bout d’une demi heure environ, l’album se termine avec le superbe Greener Grass, dont l’accompagnement au violon apporte un supplément de beauté charnelle en guise de magnifique conclusion.
 
Au final "Parallel Suns" est un disque qui va sûrement plaire aux fins connaisseurs de mélodies classiques mais complexes. Espérons que la relative discrétion de Samara Lubelski ne lui empêchera pas de trouver quelques amateurs …

Chroniqueur
  • Pas de concert en France ou Belgique pour le moment

Tracklist

  1. Have You See The Colors
  2. Tasting The Candy
  3. Meeting Of The Sun
  4. Snowy Meadows II
  5. Born From The Tree
  6. The Cloistered Palace
  7. Ego Blossoms
  8. Spirit Of The Age
  9. Greener Grass