San Carol - Humain Trop Humain (FRONT)

Humain Trop Humain


Un album de sorti en chez .

9

Disque de tous les superlatifs, Humain trop Humain est essentiel, dangereux, magnifiquement libre.

Musique totalement débridée, on n’ose dire décomplexée, aux relents superbement putassiers et narcotiques. D’une ambition rare en France, toutes guitares dehors…Furieuses, radicales, spatiales. Une batterie totalement dantesque…Et ce chant épique, surpuissant, outrancier mais jamais de mauvais goût. Dieu qu’il est bon de déambuler dans Humain trop Humain, de le mettre à plein régime. De le pousser dans ses retranchements. Et d’essayer de s’en dégoûter en l’écoutant en boucle. Mais rien à faire…On ne lui trouve aucune faille, aucune facilité. Il est verrouillé, habité, racé. Et colle une monumentale claque à de nombreuses boursouflures  d’un rock dit “dansant”. Ce disque est un TGV à pleine vitesse, qui ne dévisse pas. Il faut faire le test : mettre le volume au plus haut et constater sa perfection formelle, sa profonde et sublime folie. D’une incroyable vitalité, à transformer un cimetière en club.

San Carol, qui porte en plus un si beau nom, vient de signer un disque essentiel, dangereux, révolté, magnifiquement libre. Un objet nietzschéen. Des chansons qui oscillent entre limpidité cristalline (Invitation à la Vie Intense) et rouleau compresseur sonore (Oxyon 777), qui devront, qui devraient, faire date.

 

Yan
Chroniqueur

Tracklist

  1. Harmonie holistique
  2. Venture
  3. Cosmicia
  4. Oxyon 777
  5. L'œil s'ouvre
  6. Invitation à la vie intense
  7. Le graal ardent
  8. Elan vital
  9. Le royaume de Dieu

La disco de San Carol