Adore Life


Un album de sorti en chez .

Second album pour le groupe de filles le plus abrasif de ces dernières années.

Savages est un groupe novateur. Ca peut paraître étrange de dire cela, sachant que leur premier album s’inscrivait dans la longue tradition bien référencée de disques à guitares sans concessions. Mais Savages ne sont pas quatre jeunes filles sorties de nulle part qui ne connaissent qu’un moyen d’expression, ni un groupe monté de toutes pièces sur casting, mais quatre musiciennes aux influences et aux expériences diverses qui se sont réunies autour de l’idée de faire un vrai disque de rock, animées de la volonté de rendre ses lettres de noblesse au genre. Contrat parfaitement rempli. Après, tout était possible. Les quatre filles auraient pu décider d’en rester là et de retourner à d’autres projets, chacune de leur côté, continuer l’aventure mais se lancer dans l’exploration d’un autre genre, ou alors devenir un véritable groupe, prêt à assumer une identité, un son.

C’est ce dernier choix qui a été retenu. Le plus évident, peut-être, le plus risqué également. Savages, le concept, était une vraie réussite, qu’en est-il de Savages le groupe à part entière ? Les filles ont fait beaucoup de scène et ont optimisé en live la formule brute qui a fait le succès de leur premier opus. Conséquence, sur « Adore Life », tous les éléments sont là : batterie effrénée, basse lourde et épaisse, guitare qui tranche dans le lard, voix assurée, féline et bavarde. Sur le début d’album, on croit tenir un successeur impeccablement troussé à leur premier LP, sans véritable surprise, car The Answer, Evil et Sad Person déroulent un rock urgent, efficace, au tempo un brin plus posé qu’auparavant. En gros, si tout l’album avait été ainsi, on en aurait conclu que c’était le disque d’un groupe qui entrait dans une forme de maturité, qui cédait un peu de son urgence contre un soupçon supplémentaire d’épaisseur, et on s’en serait satisfait, avec néanmoins en arrière-pensée l’idée que Savages s’inscrivait dans une trajectoire cohérente, concluante mais néanmoins balisée, d’autant qu’avec Adore, le dernier single dévoilé avant la sortie de l’album, elles signent un morceau tout en maîtrise, entre gravité et pureté, tension et beauté. Superbe, mais bien dans l’idée d’une évolution tranquille.

Mais la seconde moitié de l’album bouscule les premières certitudes. Il y a d’abord I Need Something New, qui démarre tout en tension puis explose avec une spontanéité, une bestialité, oserait-on dire, qu’on pensait légèrement apprivoisée, d’où un effet maximal. When In Love, ensuite, porté par un riff bien senti, prend des airs de morceau new wave primaire avant que Surrender ne nous surprenne pas sa rythmique presque dansante, tout comme T.I.WY.G, qui renoue lui aussi avec une spontanéité endiablée. Cette capacité à allier maturité, retenue et violence exsudée impressionne, bouscule les préjugés et les repères habituels. Savages entendent évoluer, progresser, sans rien céder sur les idéaux qui les ont réunies. En outre, leurs textes parlent d’amour, d’envie de vivre, avec une gravité, un sens du danger qui en font un groupe en totale osmose avec une époque en état d’urgence, au propre et au figuré. Autant dire qu' »Adore Life » va squatter la platine toute l’année.

Rédacteur en chef
  • Publication 668 vues19 janvier 2016
  • Tags SavagesMatador
  • Titres recommandés The Answer
  • Partagez cet article

Tracklist

  1. The Answer
  2. Evil
  3. Sad Person
  4. Adore
  5. Slowing Down The World
  6. I Need Something New
  7. When In Love
  8. Surrender
  9. T.I.W.Y.G.
  10. Mechanics

La disco de Savages

Adore Life9
90%

Adore Life

Savages
0%

Savages

I Am Here
0%

I Am Here