Sharon Van Etten - Because I Was In Love

Because I Was In Love


Un album de sorti en chez .

7

Il souffle sur l’été un vent doux et apaisant que vous n’avez peut être pas encore eu l’occasion de sentir. Il prend forme aux Etats-Unis, et se déplace rapidement vers nos terres. Quelque part entre la voix ronde de Marissa Nadler et la patte folk d’Alela Diane (Consolation Prize), Sharon Van Etten donne naissance à […]

Il souffle sur l’été un vent doux et apaisant que vous n’avez peut être pas encore eu l’occasion de sentir. Il prend forme aux Etats-Unis, et se déplace rapidement vers nos terres. Quelque part entre la voix ronde de Marissa Nadler et la patte folk d’Alela Diane (Consolation Prize), Sharon Van Etten donne naissance à ce vent de force modérée accompagnant les nuits estivales les plus chaudes avec son deuxième album “Because I Was In Love”. Telle une héroïne de la Grèce Antique, Sharon tente de braver l’une des épreuves les plus difficiles de nos jours : produire un folk envoûtant, et différent de tout ce que l’on a déjà pu entendre.C’est avec des chansons attachantes, de l’écho dans la voix, des guitares à fleur de peau que l’on se retrouve sous le charme de l’univers musical d’une jeune fille qu’on aurait pu imaginer aux cheveux longs, bouclés, une plume plantée pour finir un chignon. Il n’en est rien, l’américaine arbore plutôt une coupe courte, limite au bol, plutôt eighties pour une folkeuse.

Souvent hautement perchées, les chansons de Sharon volent, se terminent sur des accords ouverts et caressent la peau agréablement. Les compositions vascillent entre balades tristes (For You, I Wish I Knew, Have You Seen) et lumière entrante (I Fold), grand vent électrisant (Tornado) et petite brise (Much More Than That). Hors du temps, cet album est symbole de quiétude et de réparation, sans couper à des moments beau à pleurer comme la bouleversante Keep, dont on ressortira essoré pour l’année. Sharon flirte sur It’s Not Like avec les quelques accords à tomber de Big Bird In A Small Cage du dernier album de Patrick Watson, pour en faire sa meilleure chanson, celle qui par ses jeux de lumières sera la plus porteuse d’espoir. Sharon Van Etten est une superbe découverte, une énième folkeuse à suivre de près pour les années à venir.

Chroniqueur

Tracklist

  1. I Wish I Knew
  2. Consolation Prize
  3. For You
  4. I Fold
  5. Have You Seen
  6. Tornado
  7. Much More Than That
  8. Same Dream
  9. Keep
  10. It's Not Like
  11. Holding Out
  12. I'm Giving up on You
  13. You Didn't Really Do That