At action park


Un album de sorti en chez .

Si vous etes comme moi un amateur de sensations fortes…assis peinard sur le canapé, une bière à la main et l’autre, vous savez où, (Pardon mesdames) « At action park » le premier album de Shellac de monsieur Steve Albini (producteur émérite et musicien de Big black) est fait pour vous. « At action park […]

Si vous etes comme moi un amateur de sensations fortes…assis peinard sur le canapé, une bière à la main et l’autre, vous savez où, (Pardon mesdames) « At action park » le premier album de Shellac de monsieur Steve Albini (producteur émérite et musicien de Big black) est fait pour vous.
« At action park », petit chef d’œuvre de rock décharné et dissonant, se déguste comme un bon coup de poing dans la gueule, sans gant. Au menu, rythmes concassés et groove malsain pour la section rythmique en guise d’hors d’œuvres et guitare cisaillée et voix râlée pour le plat de résistance. Le dessert il n’y a en pas, on fait pas dans la fioritures culinaire chez les Shellac. Condensés de violence retenue, tous les morceaux sont faits pour vous mettre Ko au premier round. Et c’est avec les oreilles bien enflées qu’on arrête le disque. Mais la musique est insidieuse comme si elle parlait à nos âmes malades et il ne faut pas longtemps pour remettre le couvert, histoire de se prendre une nouvelle baffe. Shellac est un peu au rock ce que les white strip sont au blues, minimaliste et efficacité, la tension malsaine en plus.

Chroniqueur
  • Publication 291 vues5 octobre 2003
  • Tags ShellacSouthern
  • Partagez cet article

Tracklist

  1. My Black Ass
  2. Pull the Cup
  3. The Admiral
  4. Crow
  5. Song of the Minerals
  6. A Minute
  7. The Idea of North
  8. Dog and Pony Show
  9. Boche's Dick
  10. Il Porno Star

La disco de Shellac