Exit


Un album de sorti en chez .

7

« Exit » intervient assez rapidement après le chef d’œuvre « L.S.T » de Shugo Tokumaru, mais la galette n’arrivera que très tard chez nous. Quoi qu’il en soit le progrès technique entre les deux albums est impressionnant. L’artiste a su monter d’un cran son ambition via l’ajout d’instruments et la participation d’un groupe à l’élaboration du disque. Toujours […]

« Exit » intervient assez rapidement après le chef d’œuvre « L.S.T » de Shugo Tokumaru, mais la galette n’arrivera que très tard chez nous. Quoi qu’il en soit le progrès technique entre les deux albums est impressionnant. L’artiste a su monter d’un cran son ambition via l’ajout d’instruments et la participation d’un groupe à l’élaboration du disque. Toujours chanté en japonais, son répertoire est de plus en plus passionnant. Véritable patchwork, « Exit » est un album qui comprend en réalité le double de chansons que ce qui est annoncé sur la tracklist, tant les mélodies varient toutes les deux minutes environ, comme s’il n’arrivait pas à avoir une seule idée à la fois.

Flûte, batterie, beats et basse croisent guitares, ukulele, banjo, clappements de mains, avec toujours autant de maîtrise. C’est ainsi que naît le titre qui fera le tour du monde : Parachute, avec un clip accrocheur. Encore une fois les influences sont riches et ses chansons ne tournent pas en rond en alternant différentes rythmiques, un chant parfois absent. On notera donc quelques faits marquants comme Green Rain, Hidamari, Clocca, Button (doté d’un sacré flow), Sanganichi, Wedding (balade campagnarde). Et puis comme à son habitude, à force de bricoler, Shugo se trouve à pondre des petits morceaux de démence qui se terminent aussi vite qu’ils ont déboulé dans les oreilles comme D.P.O.

On ne pourra que saluer la performance du bricoleur le plus ingénieux de ces dernières années, aux idées qui fusent. Il est juste un peu dommage de s’apercevoir que la machine commence à être bien en marche, au risque de la voir un peu trop se roder. « L.S.T » avait ceci de génial, une spontanéité inédite et un culot énorme. « Exit » est la confirmation de cet effort, ce qui est déjà très bien, mais pas aussi exceptionnel que son prédécesseur.

Chroniqueur

Tracklist

  1. Parachute
  2. Green Rain
  3. Clocca
  4. Future Umbrella
  5. Button
  6. Sanganichi
  7. D.P.O.
  8. Hidamari
  9. La La Radio
  10. Wedding

La disco de Shugo Tokumaru

Rum Hee5
50%

Rum Hee

Exit7
70%

Exit

Night Piece7
70%