Stuck In The Sound - Pursuit

Pursuit


Un album de sorti en chez .

10 ans d’existence, des centaines de concerts, Stuck in the sound sort enfin son troisième album. Oui, déjà 10 ans depuis le tube Toyboy qui a fait connaitre ces parisiens biberonnés aux Pixies et à Pavement. Le sulfureux Brother (avec son beat à la Mickael Jackson, son chant haut perché et ses guitares bavardes) annonce […]

10 ans d’existence, des centaines de concerts, Stuck in the sound sort enfin son troisième album. Oui, déjà 10 ans depuis le tube Toyboy qui a fait connaitre ces parisiens biberonnés aux Pixies et à Pavement. Le sulfureux Brother (avec son beat à la Mickael Jackson, son chant haut perché et ses guitares bavardes) annonce la couleur dès l’intro de l’album: "Pursuit" a la pêche de ses prédécesseurs et la maturité décennale.

Stuck in the Sound conserve son style bien particulier : un chant (Jose Ries Fonto) touche à tout sur des déflagrations de guitares, comme sur l’aérien Brandrupcy (avec son final orgasmique) ou sur le percutant Let’s Go. Pour l’enregistrement, les parisiens se sont fabriqués leur propre studio à Montreuil et confié les manettes à Romain Della Valle, fidèle ingé son depuis "Nevermind the living dead", qui a su mettre en lumière la puissance des compos.

Les parisiens ont pris de l’assurance et de la maturité au point de pondre 13 tubes potentiels. Les parisiens s’aventurent prudemment sur le terrain des mélodies déchirantes (Tender), prétextes à de belles progressions pop (l’envoutant Criminal et son chant haut perché). Certes, on pourrait leur reprocher de ne pas avoir pris trop de risques par rapport à leurs premiers opus, mais malgré un style bien marqué, "Pursuit" est très hétérogène et frais. Une fraicheur que le groupe explique simplement par l’envie de se faire plaisir, comme Fred Mercure, avec son refrain dithyrambique et ses guitares bavardes qui rappellent l’excitation des premiers Libertines.

Avec ce convaincant "Pursuit", Stuck in the sound passe le cap du troisième album avec une profession de foi réussie qui pourrait bien leur en remettre pour 10 ans.

Chroniqueur

Tracklist

  1. Brother
  2. Let’s Go
  3. Fred Mercure
  4. September
  5. Tender
  6. Bandruptcy
  7. Criminal
  8. Who’s the Guy
  9. Pursuit
  10. My Life
  11. Silent and Sweet
  12. I Told You
  13. Purple
  14. Ghost