Catch My Shoe


Un album de sorti en chez .

C’est bien de se rappeler qu’il y a toujours des groupes comme The Ex. Une vingtaine d’albums, presque autant d’EP, l’inspiration toujours remise en question comme un ultime geste punk, le genre de groupe qui avance coûte que coûte. Une référence qui a collaboré avec quelques pointures du rock noisy, leurs virées hardcores avec Sonic […]

C’est bien de se rappeler qu’il y a toujours des groupes comme The Ex. Une vingtaine d’albums, presque autant d’EP, l’inspiration toujours remise en question comme un ultime geste punk, le genre de groupe qui avance coûte que coûte. Une référence qui a collaboré avec quelques pointures du rock noisy, leurs virées hardcores avec Sonic Youth et Tortoise dans le cadre du projet In The Fishtank ont produit une tension forte et des rencontres musicales plutôt réussies.

Alors que fait-on après plus de trente ans de bons et loyaux services et pas loin de 1500 concerts ? On fait de nouveau appel à Steve Albini ; les enregistrements sont précis, joués live, on ressort les Fender Telecaster, les guitares barytones (j’aimerais bien essayé ça un jour … ), on joue des petits riffs répétitifs, avec un son saturé, parfois syncopé, parfois totalement distordu, le chant est calme mais tendu avec la gorge qui se crispe quelques fois. On continue, encore et encore, avec un titre comme Keep On Walking, qui résume assez bien la carrière de The Ex, entre hardcore et improvisations noisy.

Et puis on continue de s’ouvrir vers d’autres influences, on invite des trompettes sur Maybe I Was A Pilot et Cold Weather Is Back, on reprend Eoleyo, un chant Ethiopien trouvé par hasard à Addis Abeba sur une cassette de Mahmoud Ahmed. Le métissage et la colère comme éthique, la musique de The Ex reste politique, peut être moins qu’à ses débuts, quand le groupe soutenait la guérilla au Salvadaor, mais son engagement est toujours là.

C’est bien de se rappeler qu’il y a toujours des groupes comme The Ex. On les voit bien continuer à jouer pendant encore des années, de salles de concert en squats, de collaborations en side-projects ; capables d’expédier avec urgence les cinq minutes de Tree Float, capable d’exécuter un Keep On Walking dont on voudrait que les riffs de guitare continuent encore et encore …

Chroniqueur
  • Publication 257 vues1 novembre 2010
  • Tags The ExDiffer-ant
  • Partagez cet article

Tracklist

  1. Maybe I Was The Pilot
  2. Double Order
  3. Cold Weather Is Back
  4. Bicycle Illusion
  5. Eoleyo
  6. Tree Float
  7. Keep On Walking
  8. Life Whining
  9. 24 Problems