Costello Music


Un album de sorti en chez .

Attention derrière une pochette définitivement rétro, trois pin-ups très fifties en négligés colorés, se cache sans conteste l’album le plus dynamique de ce début d’année, heureux cadeau de Noël en retard… En effet ce trio de Glasgow débarque toutes guitares en avant, proposant un rock très mélodieux qui n’est pas sans rappeler les Beatles ou […]

Attention derrière une pochette définitivement rétro, trois pin-ups très fifties en négligés colorés, se cache sans conteste l’album le plus dynamique de ce début d’année, heureux cadeau de Noël en retard… En effet ce trio de Glasgow débarque toutes guitares en avant, proposant un rock très mélodieux qui n’est pas sans rappeler les Beatles ou la spontanéité du Blur des débuts avec un brin de folie en plus.

Car pour ces zozos là, le rock’n’roll est une grande évasion. Parler du quotidien ne sert à rien, il vaut mieux même l’éviter : « La vraie vie dont on vient, vous savez, est plutôt merdique. On fait de la musique qui vous emporte loin de tout ça. » Merdique ? Pas vraiment ces six derniers mois, car à peine le temps de former le groupe et voilà sur scène à Londres à faire se bousculer au portillon les maisons de disques. 

Fantaisies enchantées, contes décadents et histoires fantasques, leur univers est rempli de filles pas sages qui s’enfuient avec la voiture de leurs copains, pour retrouver de nouveaux garçons et abuser d’eux en toute impunité. Freaks, nymphes travesties, le sommeil n’arrive pas à pénétrer sous les paupières de ces sauvageons du rock et pour cause : la vie est trop courte pour ne pas en faire n’importe quoi !

Tony Hoffer (Beck, Air, Belle & Sebastian, The Thrills, Supergrass, The Kooks…), aux manettes, leur permet de réaliser ce cocktail survitaminé qui devrait nous accompagner pour plus d’une virée nocturne, qu’importe la saison, les cheveux au vent et les fourmis dans les jambes. Ephémère peut-être mais tellement bon sur l’instant, pourquoi ne pas se laisser griser ?

Chroniqueur
  • Pas de concert en France ou Belgique pour le moment

Tracklist

  1. Henrietta
  2. Flathead
  3. Whistle For The Choir
  4. Chelsea Dagger
  5. The Gutterati?
  6. For The Girl
  7. Doginabag
  8. Creepin Up The Backstairs - Composite Edit (do not put on a/w)
  9. Vince The Loveable Stoner
  10. Everybody Knows You Cried Last Night
  11. Baby Fratelli
  12. Got Ma Nuts From A Hippie
  13. Ole Black 'n' Blue Eyes

La disco de The Fratellis