Thunder, lightning, strike


Un album de sorti en chez .

« Thunder, lightning, strike ». Voici le triptyque aux airs de slogan revendicatif derrière lequel se cachent les activistes de The Go! Team. Cet album, leur premier à ce jour, et sorti initialement en septembre 2004 dans l’hexagone, reparaît aujourd’hui augmenté de deux nouveaux titres. l’occasion d’accéder à une visibilité méritée, après une première parution plutôt anonyme […]

« Thunder, lightning, strike ». Voici le triptyque aux airs de slogan revendicatif derrière lequel se cachent les activistes de The Go! Team. Cet album, leur premier à ce jour, et sorti initialement en septembre 2004 dans l’hexagone, reparaît aujourd’hui augmenté de deux nouveaux titres. l’occasion d’accéder à une visibilité méritée, après une première parution plutôt anonyme et une série de prestation live ébouriffantes qui ont eu tôt fait de révéler cette injustice.

Visiblement, les membres de cette véritable troupe (6 musiciens) à la parité très « Friends » (3 garçons, 3 filles), partagent tous un goût prononcé pour l’expérimentation et les mélanges sonores. Car ce premier opus, concocté dans leur QG de Brighton, fait figure de véritable laboratoire musical, puisant son éclectisme foisonnant aussi bien dans la soul et le funk que dans le rock-garage ou encore le hip-hop et l’électro. Le tout sonne à la fois très vintage et résolument moderne, agrémenté ça et là de flûtes improbables et/ou de cuivres énergiques qu?on dirait tout droit sortis d’une BO de la Blaxploitation.

Disons-le, « Thunder, lightning, strike » est un disque résolument hors-norme et jouissif. d’abord par les mélanges qu?il opère, d’une grande diversité, mais aussi par l’esprit délicieusement barré et speedé qui l’habite. On navigue constamment entre l’ambiance fanfare familiale à la Jackson 5 et des gimmicks rock-funk-électro explosifs, avec l’agréable impression que tout cela coule de source. Un morceau comme le phénoménal Ladyflash, concentré de groove tendu et mélodieux, enclin à retourner l’auditoire dès les premières mesures, en est un bon exemple.

Et si, sur une écoute prolongée, le côté « cocktail survitaminé » à tendance à lasser par manque de relief dans la production, il reste que cet album fait montre d’une créativité et d’un talent de synthèse rare, doublés d’une énergie salutaire. Espérons seulement que cette fine équipe puisse perpétuer cette délicate alchimie?

Chroniqueur

Tracklist

  1. Panther Dash
  2. Ladyflash
  3. Feelgood By Numbers
  4. The Power Is On
  5. Get It Together
  6. We Just Wont Be Defeated
  7. Junior Kickstart
  8. Air Raid Gtr
  9. Bottle Rocket
  10. Friendship Update
  11. Hold Yr Terror Close
  12. Huddle Formation
  13. Everyone's A V.I.P. To Someone