The Mary Onettes - Islands

Islands


Un album de sorti en chez .

La première fois que l’on a entendu parler des Mary Onettes, c’était en 2007, pour la sortie de leur premier album éponyme. On a d’abord cru à une mauvaise blague. Qui aurait en effet l’idée d’affubler son groupe d’un nom aussi ridicule ? Amusé, on jette une oreille distraite à leur album et au bout […]

La première fois que l’on a entendu parler des Mary Onettes, c’était en 2007, pour la sortie de leur premier album éponyme. On a d’abord cru à une mauvaise blague. Qui aurait en effet l’idée d’affubler son groupe d’un nom aussi ridicule ? Amusé, on jette une oreille distraite à leur album et au bout de 2-3 titres on cesse toute activité pour en savoir un peu plus sur ce groupe finalement plus intéressant qu’il n’en a l’air de prime abord. On apprend que les Mary Onettes sont un groupe suédois formé en 2000 grâce à leur intérêt commun pour les années 80/90…mais ça on avait eu l’occasion de s’en apercevoir.
 
Le son des Mary Onettes fait en effet plus que lorgner du côté des 2 dernières décennies du XXème siècle, de The Cure à Echo and The Bunnymen en passant par…A-Ha. Leur deuxième album, "Islands" reprend le flambeau du revival là où le quartet l’avait laissé sur "The Mary Onettes", avec les mêmes qualités mais également les mêmes défauts. Commençons par ce qui fonctionne, à savoir des mélodies reposant sur des nappes de synthés aériens (Cry for Love), évoquant le Cure de la fin des 80’s/début des 90’s, jusque dans le chant de Philip Ekström qui fait irrémédiablement penser à Robert Smith. Moins sombre que son prédécesseur, "Islands" dispose de plus d’un atout pop dans sa manche, à commencer par le single Puzzles, Dare ou encore Century.

Malheureusement et malgré la qualité de certains titres, on a du mal à s’enthousiasmer outre-mesure une fois l’effet de surprise passé. Redondance des mélodies, mièvrerie de certains titres, la musique des Mary Onettes ne survit pas à la 3 ou 4ème écoute. On lui préfèrera celle moins formatée de leurs compatriotes de Shout Out Louds dans une veine pourtant similaire.

Chroniqueur

Tracklist

  1. Puzzles
  2. Dare
  3. Once I Was Pretty
  4. Cry For Love
  5. The Disappearance Of My Youth
  6. God Knows I Had Plans
  7. Symmetry
  8. Century
  9. Whatever Saves Me
  10. Bricks

La disco de The Mary Onettes