The Servant


Un album de sorti en chez .

Il aura fallu attendre un bon bout de temps avant la sortie de ce premier album éponyme de The Servant, depuis la réunion des deux premiers excellents EP (« Mathematics/With The Invisible ») fin 2000 et même depuis la sortie du EP extrait de ce premier album, en septembre de l?année passé. Le risque était pour le […]

Il aura fallu attendre un bon bout de temps avant la sortie de ce premier album éponyme de The Servant, depuis la réunion des deux premiers excellents EP (« Mathematics/With The Invisible ») fin 2000 et même depuis la sortie du EP extrait de ce premier album, en septembre de l?année passé.

Le risque était pour le coup de faire monter un peu trop l?attente pour un résultat finalement décevant. Heureusement, ce n?est pas le cas de cet opus. En effet, The Servant tient ses promesses et transforme la pop en une musique très accessible, jamais dénuée d?originalité et surtout extrêmement ?groovy?.

Dan Black, seul maître à bord, joue avec les contrastes. Pour lui, « la musique peut fonctionner sur tellement de plans différents. Même dans les mélodies les plus enlevées, on peut communiquer de manière latente quelque chose de beaucoup plus sombre… »

Les mélodies sont d?une redoutable efficacité, de Beautiful things qui s?encanaillent au contact des déhanchements outranciers et moites des basses. Les guitares sont rock, l?électro chic. Certaines orientations sont parfois à la limite d?un Pet Shop Boys (I can walk in your mind) sans pour autant tomber dans le mauvais goût de ces aînés.

N?en soyez pas, pour autant, effrayé la réussite est au rendez-vous. La voix de Dan rappelle parfois celle d?un Damon Albarn, légèrement éraillée, ce qui ne l?empêche pas d?aller chercher dans les hauteurs et encore moins d?être énergique. Les textes abordent dans le même temps des sujets parfois graves comme cet homme qui ère au bord du toit d?un gratte-ciel?

Aussi bien marqué par une tradition de la pop anglo-saxonne que par la culture hip-hop, le premier album de The Servant poursuit la quête d?une musique à la fois cérébrale et populaire. Avec un Glowing logos en forme d?apothéose, Dan Black et ses sbires remplissent cette mission, prochaine étape : Star de rock !

Chroniqueur

Tracklist

  1. Cells
  2. Beautiful Thing
  3. Liquefy
  4. Body
  5. Devil
  6. Orchestra
  7. I Can Walk in Your Mind
  8. Not Scared, Terrified
  9. Jesus Says
  10. Get Down
  11. Glowing Logos

La disco de The Servant